LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on trouver dans la solidarité le princip ... De l'obéissance à la loi. Quel en est le prin ... >>


Partager

Y a-t-il contradiction entre l'état de nature et l'état de société ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il contradiction entre l'état de nature et l'état de société ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

Y a-t-il contradiction entre l'état de nature et l'état de société ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Y a-t-il contradiction entre l'état de nature et l'état de société ?




Dans la société naissante où, suppose-t-il, foisonnaient les usurpations, les brigandages et les passions, un conflit ne manqua pas de s'élever entre   le droit du plus fort et le droit du premier occupant.  Les plus riches sentant alors «combien leur était désavantageuse une guerre perpétuelle dont ils faisaient seuls tous les frais», ils conçurent «le projet le plus réfléchi qui soit jamais entré dans l'esprit humain»: de leurs adversaires, faire leurs défenseurs et, puisque le droit naturel leur était contraire, inventer des institutions de justice et de paix qui leur fussent favorables. «Unissons-nous», dit donc le riche au pauvre; rassemblons nos forces en «un pouvoir suprême qui nous gouverne selon de sages lois, qui protège et défende tous les membres de l'association, repousse les ennemis communs et nous maintienne dans une concorde éternelle». Rousseau ne parle, en l'occurrence, ni de «contrat» ni de «pacte»; il décrit plutôt le modus vivendi à la faveur duquel seraient mis en évidence les avantages de la vie politique. Cependant, en croyant assurer leur liberté, tous, par cette union, dit Rousseau, « coururent au devant de leurs fers »: non seulement la liberté naturelle fut détruite mais la possession fut transformée en «droit irrévocable» et quelques ambitieux assujettirent le genre humain au travail à la servitude et à la misère. S'il est vrai que «la société ne consista d'abord qu'en quelques conventions générales», «l'assujettissement tranquille» de l'homme barbare a dû, assurément, établir un ordre, mais cet ordre devait être de ceux qui bafouent la loi naturelle en permettant à la loi du plus fort de triompher.  Ce fut donc un ordre générateur de désordres; et l'union que préconisait le riche pour établir la justice fut fondamentalement injuste. Par conséquent, le calcul d'intérêts fait par les riches n'est pas le principe sur lequel doit s'établir le droit politique.  Néanmoins, malgré son échec, il prouve, comme le dit le « Manuscrit de Genève », « la nécessité des institutions politiques» par lesquelles «l'art» - dût la raison à travers lui exiger qu'une partie de la liberté soit sacrifiée à la conservation de l'autre - doit venir au secours de la nature à la fois pour protéger la vie, les biens, la liberté en tant que véritables droits « et pour défendre l'homme non pas contre la nature, mais contre l'homme lui-même, faute de quoi le genre humain périrait». Le « Contrat social » répétera que « le droit véritable » ne vient point de la nature, qu'il est «fondé sur des conventions» et qu'il faut même « remonter à une première convention ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4261 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Y a-t-il contradiction entre l'état de nature et l'état de société ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • eeleeonore42198 (Hors-ligne), le 28/10/2009 é 28H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit