NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< A quelles conditions peut-on dire que l'on c ... A quelles conditions peut-on parler d'une co ... >>


Partager

A quelles conditions peut-on être libre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A quelles conditions peut-on être libre ?



Publié le : 9/8/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	A quelles conditions peut-on être libre 	?
Zoom

Que faut-il entendre par conditions de la liberté ? Il y a des conditions nécessaires et suffisantes de la liberté, c'est-à-dire des conditions sans lesquelles aucune liberté n'est possible, conditions politiques, conditions psychologiques et morales, conditions matérielles, mentales. Ou faut-il penser au contraire, que l'homme peut être libre au-delà de toute ces conditions, et posséder une liberté au-delà de toutes les contingences de la vie, et se cacher derrière les circonstances serait de ce point de vue une preuve de fuite devant la liberté, car de ce point de vue, on peut attendre toute sa vie que les conditions requises adviennent sans user de sa liberté. La liberté est en vérité en acte, elle se prend mais ne se donne pas.

 



Leurs sociétés ont enchaîné à la « dénaturation des gouvernants » la « dénaturation des gouvernés ». Une corruption générale du sens humain a soudé dans un accouplement mortifère maîtres et esclaves, exploiteurs et exploités. Aussi, un homme ne peut être véritablement libre, s'il est esclave, s'il est dans l'hétéronomie comme le pensera plus tard Kant.     2) La liberté, c'est de ne dépendre que de soi.   Les premières lignes du Manuel d'Epictète posent la distinction fondamentale : « Parmi les choses qui existent, les unes dépendent de nous, les autres ne dépendent pas de nous. Dépendent de nous : jugement de valeur, impulsion à agir, désir, aversion, en un mot, tout ce qui a affaire à nous. Ne dépendent pas de nous, le corps, nos possessions, les opinions que les autres ont de nous, les magistratures, en un mot, tout ce qui n'est pas notre affaire à nous. » Ainsi se trouvent délimitées les trois « disciplines » fondamentales pour le stoïcien : maîtriser son « aversion » et son « désir » ; exercer son jugement en dehors de tout préjugé, de toute impulsion ; déterminer son action, c'est-à-dire sa capacité réelle au bonheur, en fonction de sa liberté. « Les choses qui dépendent de nous sont par nature libres, sans empêchement, sans entraves. Les choses qui ne dépendent pas de nous sont dans un état d'impuissance, de servitude, d'empêchement, et nous sont étrangères.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1084 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " A quelles conditions peut-on être libre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • piegman (Hors-ligne), le 01/02/2012 é 01H13.
  • bap80122 (Hors-ligne), le 03/11/2010 é 03H11.
  • stitch25 (Hors-ligne), le 02/11/2010 é 02H12.
  • Antoine56369 (Hors-ligne), le 06/02/2010 é 06H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit