NoCopy.net

Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faire respecter le droit par la force, est-c ... Faudrait-il renoncer à toutes les passions p ... >>


Partager

Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale ?



Publié le : 11/9/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale  	?
Zoom

Aristote aussi bien que les Épicuriens ou les Stoïciens s'accordent sur ce point : seule une vie juste et droite peut nous faire accéder au bonheur véritable, c'est-à-dire durable. Pour les Épicuriens, si le plaisir est essentiel au bonheur, certains désirs amènent plus de troubles que de réjouissances : il faudra les écarter, et se contenter des désirs naturels et nécessaires, parce qu'ils sont source de plaisir et faciles à satisfaire. Pour les Stoïciens, le bonheur ne saurait être durable s'il dépend des circonstances extérieures : je dois discipliner ma volonté pour apprendre à ne dépendre que de moi, parce que mon bonheur ne peut être laissé aux caprices de la fortune.



Le bonheur, selon l'expression de Kant, est « un idéal, non de la raison, mais de l'imagination ». Le bonheur chez Kant. « Pour l'idée du bonheur un tout absolu, un maximum de bien-être dans mon état présent et dans toute ma condition future, est nécessaire. Or il est impossible qu'un être fini, si perspicace et en même temps si puissant qu'on le suppose, se fasse un concept déterminé de ce qu'il veut ici véritablement. Veut-il la richesse ? Que de soucis, que d'envie, que de pièges ne peut-il pas par là attirer sur sa tête ! Veut-il beaucoup de connaissance et de lumières ? Peut-être cela ne fera-t-il que lui donner un regard plus pénétrant pour lui représenter d'une manière d'autant plus terrible les maux qui jusqu'à présent se dérobent encore à sa vue et qui sont pourtant inévitables, ou bien que charger de plus de besoins encore ses désirs qu'il a déjà bien assez de peine à satisfaire. Veut-il du moins la santé ? Que de fois l'indisposition du corps a détourné d'excès où aurait fait tomber une santé parfaite, etc. ! Bref, il est incapable de déterminer avec une entière certitude d'après quelque principe ce qui le rendrait véritablement heureux : pour cela il lui faudrait l'omniscience.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale  	? Corrigé de 8023 mots (soit 11 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Geofrey-238362 (Hors-ligne), le 07/05/2014 é 07H10.
  • ululu02 (Hors-ligne), le 06/05/2012 é 06H15.
  • Mivanne (Hors-ligne), le 07/12/2011 é 07H18.
  • safran (Hors-ligne), le 03/12/2011 é 03H14.
  • Louise65514 (Hors-ligne), le 23/09/2010 é 23H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Faire son devoir sans etre heureux, est-ce toute la morale ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit