NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La philosophie peut elle accéder a un savoir ... La philosophie peut-elle être populaire ? >>


Partager

La philosophie peut-elle être définie comme une réflexion sur tous les savoirs ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La philosophie peut-elle être définie comme une réflexion sur tous les savoirs ?



Publié le : 7/10/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La philosophie peut-elle être définie comme une réflexion sur tous les savoirs 	?
Zoom
  • Analyse du sujet :

l  1re chose qu’on peut se demander à la lecture de ce sujet : la philosophie n’est-elle elle-même pas un savoir ? Si elle en est un, il faudra alors se demander si elle est une réflexion sur tous les savoirs à l’exception d’elle-même ou si elle se prend aussi comme objet de réflexion.

l  Ce qu’on nous demande est une définition de la philosophie, ce qui suppose qu’on puisse caractériser la philosophie et elle seule de cette manière. Ce qu’on nous demande n’est pas si la philosophie peut ou non réfléchir sur tous les savoirs, mais si cette caractéristique permet de la définir.

l  Il faudra se demander :

1.      ce qu’est un savoir ;

2.      ce que recouvre l’expression « tous les savoirs «.

l  Enfin, il faut se demander ce qu’est une réflexion sur quelque chose. Réfléchir sur quelque chose, ce n’est pas seulement en parler, la prendre pour thème, mais se mettre à distance de cette chose pour se poser des questions que ne se posent pas ceux qui y sont immergés.

l  C’est d’ailleurs de ce dernier point que vient la difficulté qui consiste à se demander si la philosophie peut réfléchir sur elle-même : il faut, en effet, pour cela qu’elle puisse se mettre à distance d’elle-même, qu’elle puisse adopter un discours méta-philosophique (~ de second degré).

  • Problématisation :

Dire que la philosophie se définit comme étant une réflexion sur tous les savoirs, c’est supposer qu’elle n’est que cela. Or, peut-elle se contenter de réfléchir sur les autres savoirs existants, sans s’interroger sur elle-même, et peut-elle se résumer à une simple réflexion théorique, sans s’appliquer dans une pratique ?



a)    La philosophie est au fondement de toutes les savoirs.  

Platon, République, fin du chapitre 6, traduction Robert Baccou, la ligne. remarque : Il serait souhaitable de lire ce passage (deux pages) incontournable dans son intégralité (510-511). Voici cependant des extraits particulièrement importants pour notre propos, qui sont considérablement éclairés par la lecture des deux pages dans leur ensemble. « Comprends maintenant que j'entends par deuxième division du monde intelligible celle que la raison même atteint par la puissance de la dialectique, en faisant des hypothèses qu'elle ne regarde pas comme des principes, mais réellement comme des hypothèses, c'est-à-dire des points de départ et des tremplins pour s'élever jusqu'au principe universel qui ne suppose plus de condition ; une fois ce principe saisi, elle s'attache à toutes les conséquences qui en dépendent, et descend ainsi jusqu'à la conclusion sans avoir recours à aucune donne sensible, mais aux seules idées par quoi elle procède, et à quoi elle aboutit. «   L'image est celle d'une ligne qui commence à l'opinion, puis à la science, pour se terminer à la dialectique (qui est le sommet de la philosophie). Dans notre passage, il s'agit, une fois arrivé au sommet de la philosophie, de redescendre tous les échelons de la ligne, et de fonder, grâce à la philosophie, toutes les autres formes de connaissance (mathématiques, sciences de la nature, mais aussi connaissances provenant des sensations, opinions justes, etc.).    

b)    La philosophie se prend elle-même pour objet.  

Non seulement dans l'histoire de la philosophie, mais également dans des réflexions sur ce qu'elle est ou doit être (la preuve : on vous donne, en cours de philosophie, une dissertation à propos de la définition de la philosophie).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1127 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La philosophie peut-elle être définie comme une réflexion sur tous les savoirs ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

 

 

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit