LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les hommes peuvent gagner des batailles, mai ... Les hommes seraient-ils plus heureux s'ils v ... >>


Partager

Les hommes se croient-ils libres uniquement parce qu ils ignorent ce qui les détermine ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les hommes se croient-ils libres uniquement parce qu ils ignorent ce qui les détermine ?



Publié le : 11/11/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Les hommes se croient-ils libres uniquement parce qu ils ignorent ce qui les détermine  	?
Zoom

Épictète, l'un des plus célèbres stoïciens (v. 50 – v. 125), s'est particulièrement intéressé à la question de la liberté humaine (Cf. Ce qui dépend de nous, et aussi Manuels et entretiens). Il fait une distinction fondamentale et préalable entre « les choses qui ne dépendent pas de nous « (corps, biens, réputation, dignité) et « celles qui en dépendent « (opinion, désir, aversion). Ce qui trompe l'humain et le rend malheureux, c'est sa croyance d'un libre pouvoir sur les premières choses, nous dit-il.

Ce questionnement philosophique capital sur la nature et les limites de la liberté humaine sera repris tout au long de l'histoire de la discipline. Il met en jeu la connaissance spécifique de l'humain sur lui-même (aspect théorique) mais également la possibilité ou non d'une action morale humaine (aspect pratique). C'est à l'aune même des mensonges et croyances humaines que l'acte de naissance de la philosophie se mesure. Comme interrogation et lutte, contre ceux-ci, pour le vrai et par le raisonnement libre, la philosophie se définit donc comme raison délivrant de la croyance et de l'ignorance humaine. C'est en ce sens que le questionnement sur la liberté et responsabilité humaines est décisif philosophiquement. En effet, la philosophie cherche, par nature, à répondre à la question ici posée : « Les hommes se croient-ils déterminés parce qu'ils se masquent leur responsabilité ou bien se croient-ils libres parce qu'ils ignorent les causes de leurs actes ? «.

Cette question, capitale pour le statut même de la philosophie, appelle un traitement spécifique de deux questions sous-jacentes :

  • La philosophie peut-elle délivrer les notions de liberté et de responsabilité humaines de la croyance et du mensonge ?

  • Peut-elle, dès lors, proposer une réponse « une «, positive et déterminée à l'alternative ici posée ?

 



Épictète fait cette distinction préalable ; distinction qui doit aboutir à une sagesse morale. Celle-ci ne peut en effet exister que dans la mesure ou l'homme sait discerner avec raison la part déterminée de son être d'avec la libre action qui est en son pouvoir. Avant cela les hommes considéraient faussement cette distinction. Soit ils résidaient dans le mensonge et le mythe lorsqu'ils convenaient que rien n'était en leur pouvoir (le monde est régit et déterminé par les dieux), soit ils concevaient la liberté comme pouvoir de faire tout et n'importe quoi. Il s'agissait alors, pour Épictète, de donner une double définition vraie de ce qui est déterminé dans la nature des hommes distinguée de leur part de liberté, bien comprise : "Puisque l'homme libre est celui à qui tout arrive comme il le désire, me dit un fou, je veux aussi que tout arrive comme il me plaît. Eh, mon ami, la folie et la liberté ne se trouvent jamais ensemble. La liberté est une chose non seulement très belle mais très raisonnable et il n'y a rien de plus absurde ni de plus déraisonnable que de former des désirs téméraires et de vouloir que les choses arrivent comme nous les avons pensées. Quand j'ai le nom de Dieu à écrire, il faut que je l'écrive non pas comme je veux mais comme il est, sans y changer une seule lettre. Il en est de même dans tous les arts et dans toutes les sciences. Et tu veux que sur la plus grande et la plus importante de toutes les choses, je veux dire la liberté, on voie régner le caprice et la fantaisie ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2689 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Les hommes se croient-ils libres uniquement parce qu ils ignorent ce qui les détermine ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Joelle4804 (Hors-ligne), le 28/03/2009 é 28H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit