NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on etre inséré dans la société, tout en ... Peut-on etre l'ami du genre humain ? >>


Partager

Peut-on être juste tout seul ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on être juste tout seul ?



Publié le : 16/12/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Peut-on être juste tout seul 	?
Zoom

 La grande conquête de l’humanité est dans cette substitution de la justice à la vengeance, du Bien au Mal. Ainsi que l’écrit Paul Ricœur, « au court-circuit de la vengeance, la justice substitue la mise à distance des protagonistes «. La justice suppose un conflit et un tiers pour départager les intérêts qui se heurtent. La justice est dans cette « médiation « du tiers, réputé impartial, situé à juste distance des protagonistes et qui crée la juste distance entre les protagonistes. Le triangle est le symbole de la justice, si trois (2 + 1) est le chiffre du procès. La justice, « ce à quoi chacun peut légitimement prétendre (en vertu du droit) «, doit tendre vers « ce qui est idéalement juste «, c’est-à-dire « ce qui est conforme aux exigences de l’équité et de la raison «. Il paraît évident qu’on ne peut être juste seul, que la justice la présence de deux individus, l’un ayant subi un dommage, un préjudice, et d’au moins un troisième individu qui puisse trancher la situation de manière équitable. Il est dès lors difficilement concevable d’imaginer une justice qui pourrait se faire seul, sans que personne ne soit là pour en témoigner. Etre juste seul serait un contre-sens, un non sens.



D'où la nécessité d'une justice qui ne se laisse pas enfermer dans des formules, mais soit accueillante aux cas particuliers, et qu'Aristote appelle l'équité. Ce qui fait la valeur de l'équitable est précisément que sa règle n'est pas droite, car ce qui est droit est rigide : « de ce qui est indéterminé [les situations particulières] la règle aussi est indéterminée » Face à la rigidité de la loi, le travail même du juge est d'adapter cette même loi aux cas particuliers, appliquer la loi d'une manière aveugle serait de l'injustice. La justice distributive ne pourrait exister, car on n'observerait pas le mérite de chacun, les qualités, les antécédents des personnes. La justice qui préside à la distribution des honneurs et des richesses se fonde sur une égalité proportionnelle entre les personnes et les biens, non sur une égalité arithmétique, comme dans le cas de la justice corrective. Elle ne peut être que controversée, car la discrimination entre les personnes selon le mérite est une opération politique, l'importance accordée à la naissance, à la vertu, à la richesse différant selon les régimes. La réciprocité qui est au principe de la justice commutative intéresse principalement les transactions économiques et les compensations justes, c'est-à-dire l'échange qui ne requiert pas la présence d'un tiers, juge ou responsable politique. Aristote, après avoir établi dans le même ouvrage que le juste est une proportion, un milieu entre les extrêmes, examine-t-il les rapports de la justice avec l'équité, pour relever que leurs caractères ne sont pas tout à fait identiques. Ce qui est équitable étant supérieur au juste envisagé en particulier, l'équité apparaît préférable en ce qu'elle est une amélioration du juste selon la loi dont elle corrige l'imparfaite généralité. De ce point, le juste qui doit être recherché est l'équitable, et naît d'une interprétation, d'une interprétation, d'une adaptation à un cas particulier. L'avènement d'une société démocratique et le développement de l'économie de marché à l'époque contemporaine ont donné à la réflexion sur la justice sociale son actuel contenu.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2878 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Peut-on être juste tout seul ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • noemieh7-277340 (Hors-ligne), le 12/05/2016 é 12H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit