NoCopy.net

Accord du verbe avec plusieurs sujets

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le participe passé Participe passé conjugué avec «être» >>
Partager

Accord du verbe avec plusieurs sujets

Echange

Aperçu du corrigé : Accord du verbe avec plusieurs sujets



Document transmis par : Samba12842


Publié le : 27/8/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

Accord du verbe avec plusieurs sujets
Zoom

 

• Quand un verbe a plusieurs sujets, il se met au pluriel :

Le chêne et l'érable masquaient la façade de l'hôtel.

• Quand le verbe a des sujets de personnes différentes, il se met à la :

— 1re personne du pluriel si les sujets sont aux Ve et 2e personnes :

Toi et moi ( = nous) nous sommes d'accord sur cette question ;

— Ve personne du pluriel si les sujets sont aux 1re et 3e personnes :

Mes amis et moi ( = nous) sommes allés ensemble à Tunis ;

— 2e personne du pluriel si les sujets sont aux 2e et 3e personnes :

Ta sœur et toi ( = vous) vous vous ressemblez beaucoup.

ATTENTION

Quand le verbe a pour sujet un «vous de politesse», le part...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Accord du verbe avec plusieurs sujets" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

(...) le mot -garde (dans ces composés) ayant cette particularité d'être tantôt nom, tantôt verbe, son accord avec le déterminatif (pluriel) est fonction de la manière dont il est pensé. Si l'on écrit, sans accord, -des garde-cendre, des garde-feu, c'est que l'on veut désigner par là ce qui garde la cendre ou le feu; -garde est pensé alors comme verbe, de là son invariabilité. On écrit -des gardes-côte(s), des gardes-chasse, parce que -garde est pris comme nom (...) Ce qu'il faut noter, c'est que de nos jours la tendance est de plus en plus accusée d'accorder -garde, du moins lorsque ce qui domine dans la pensée, c'est sa valeur de substantif; or il en est ainsi quand le nom composé désigne non des choses, mais des êtres humains., G. et R. LE BIDOIS, Syntaxe du franç. moderne, t. II, p. 134-135.

Ajouté par webmaster

.2 Le besoin d'accorder un verbe avec une énumération de sujets n'est pas plus impérieux pour Racine que je ne le sens en moi-même., GIDE, Journal, 18 févr. 1934, Pl., p. 1198.

Ajouté par webmaster

C'est quand il est pris dans la plénitude de sa valeur propre que le participe passif manifeste le mieux sa nature de qualificatif : «Les digues furent -rompues, et les terres -inondées». Quant à sa nature de verbe, sujette parfois à s'estomper un peu au profit de l'autre nature (un homme -très avisé, un esprit -très averti), elle reprend son relief, elle s'accuse à plein, lorsque le participe est suivi d'un complément d'agent : «Les digues furent -rompues par la force des eaux, et les prairies -couvertes de boue». Mais, en somme, que le participe passif apparaisse ou plus adjectif ou plus verbe - et dans ce dernier cas verbe actif, verbe passif, ou verbe intransitif - qu'il s'associe ou non à un copulatif, peu importe pour son accord, simple épithète ou attribut authentique, il joue, dans tous les cas, le rôle de qualificatif, et comme tel, il prend le genre et le nombre du nom ou pronom auquel il se rapporte., G. et R. LE BIDOIS, Syntaxe du franç. moderne, 1060.

Ajouté par webmaster

(...) nous ne pouvons concevoir un procès (phénomène, action, état, qualité) sans une substance qui en est le siège. Ce lieu du procès, c'est le sujet; on ne peut concevoir les mouvements, les bruits, les couleurs, la vie, la mort, la souffrance, etc., sans un sujet. L'indo-européen, le sémitique et bien d'autres langues reflètent (...) cette association nécessaire dans un fait grammatical (...) -l'incorporation du sujet dans le verbe, autrement dit, l'impossibilité d'employer un verbe sans son sujet (latin, -amo, amas, amat, etc., fr. -j'aime, tu aimes, il aime, etc.). Or, il est bien évident que les sujets distincts du verbe (...) sont la protection (...) du pronom-sujet (...) Il serait inconcevable qu'une association aussi étroite entre sujet et verbe ne crée pas une différence radicale entre la fonction de sujet et celle de complément d'objet (...), Charles BALLY, Linguistique générale et Linguistique franç., p. 122, note 1.

Ajouté par webmaster

Il s'est promené longtemps dissimule la verbalité du verbe; le verbe est rompu, brisé en deux : d'un côté nous trouvons un participe passé qui a perdu toute transcendance, inerte comme une chose, de l'autre le verbe «être» qui n'a que le sens d'une copule (...), SARTRE, Situations I, p. 118.

Ajouté par webmaster

L'esprit peut penser l'action comme n'ayant rapport qu'au sujet, comme renfermée en l'être chez qui ou par qui elle se fait; elle a alors, en tant qu'action, son expression nécessaire et suffisante dans le verbe d'action tout nu. Soit l'action d'-aller, de -dormir, de -mourir (...) le verbe qui énonce la chose suffit à en donner l'idée complète, dans ce qu'elle a d'essentiel (...) Ils -(ces verbes) énoncent d'une manière complète et parfaite la nature propre de l'action; de plus, ils la dénoncent comme rigoureusement adhérente au sujet, comme enfermée en lui et ne passant pas hors de lui. C'est pourquoi d'un commun accord grammairiens et lexicologues dénomment ces verbes «intransitifs»., G. et R. LE BIDOIS, Syntaxe du franç. moderne, t. I, n° 677.

Ajouté par webmaster

Au commencement était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu., BIBLE (CRAMPON), Évangile selon saint Jean, I, 1.

Ajouté par webmaster

On se trompe fort lorsqu'on pense que tous ces sujets, traités autrefois avec succès par Sophocle et par Euripide (...) sont des sujets heureux et aisés à manier : ce sont les plus ingrats et les plus impraticables (...), VOLTAIRE, Lettres sur Oedipe, IV.

Ajouté par webmaster

Le vers qui de plusieurs vocables refait un mot total, neuf, étranger à la langue et comme incantatoire (...), MALLARMÉ, Préfaces Avant-dire au Traité du Verbe, Pl., p. 858.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Accord du verbe avec plusieurs sujets

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo