Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La guerre est-elle assimilable à la folie ? Le hasard joue-t-il un rôle dans nos choix ? >>


Partager

Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?



Publié le : 4/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?
Zoom

La vie est le fruit du hasard. Il n'y avait aucune raison pour qu'elle apparaisse, et l'homme aurait tout aussi bien pu être que ne pas être. En physique, beaucoup de phénomènes n'obéissent à aucune loi. Toutefois, la nature ne connaît pas le hasard. Elle obéit à la volonté de Dieu. La notion de hasard ne témoigne que de l'insuffisance de l'esprit à rendre compte des fins dernières de la nature.



      Mais si la position ou la vitesse d'un corpuscule ne sont pas exactement déterminables dans l'état actuel de la science, cela ne veut pas dire qu'elles soient indéterminées en elles-mêmes. Le fait qu'on ne puisse fixer à la fois la position d'un corpuscule et sa vitesse ne nous autorise pas à dire qu'il n'y a pas de causes qui déterminent cette position et cette vitesse. On nous rétorquera qu'en l'absence de toute possibilité de vérification scientifique le déterminisme devient au même titre que l'indéterminisme une simple hypothèse   métaphysique. Mais le principe du déterminisme nous paraît au contraire lié à l'esprit scientifique qui ne saurait renoncer, sans se détruire lui-même, à affirmer qu'il existe des conditions nécessaires, des « raisons suffisantes « à l'apparition des phénomènes. De grands esprits comme Langevin, Einstein, Plank n'ont pas cru devoir rejeter, à cause des difficultés de la microphysique, le principe du déterminisme. De Broglie lui-même, après avoir soutenu que les incertitudes de Heisenberg sont « irréductibles «, est devenu moins affirmatif : « La physique quantique restera-t-elle indéterministe ? «.   [Le hasard est un accident provisoire qui ne remet pas en question l'ordre dans la nature. En réalité, nous substituons à notre ignorance des causes une croyance en ce qui ne s'explique pas. Or, tout a une cause et un effet.


  • I) Le hasard est une négation de l'ordre naturel.

a) Le hasard rend la nature inexplicable.
b) Hasard et Causalité (Hume).
c) Hasard et indétermination (Heisenberg).

  • II) Le hasard ne contredit pas l'ordre de la nature.

a) Hasard et ignorance.
b) Hasard et liberté.
c) Hasard et création.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ? Corrigé de 2123 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • nathan-250309 (Hors-ligne), le 18/12/2014 é 18H13.
  • valike-249893 (Hors-ligne), le 14/12/2014 é 14H10.
  • Pierre56919 (Hors-ligne), le 06/02/2010 é 06H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Admettre le hasard est-ce nier l'ordre de la nature ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit