Peut-on se soustraire au temps ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les autres nous aident-ils à nous connaître o ... Admettriez-vous que dire c'est faire ? >>


Partager

Peut-on se soustraire au temps ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Peut-on se soustraire au temps ?



Publié le : 10/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Peut-on se soustraire au temps ?
Zoom

• «Peut-on « signifie, dans cet intitulé de sujet, « est-il possible «, mais aussi « est-il légitime «. C'est donc la notion de possibilité, mais aussi de légitimité, qu'il faudra questionner ici. Qu'est-ce, maintenant, que le temps ? Il désigne, en une première acception de ce terme, le changement perpétuel transformant le présent en passé, changement irréversible qui me signale que tout s'écoule et que tout passe. Le temps se manifeste à moi dans l'irréversibilité des changements, dans le caractère qu'ils possèdent d'être irréversibles. Je ne puis, en effet, remonter la route du passé.
 Que désigne, maintenant, le verbe « se soustraire «? Il y a, dans ce terme, l'idée d'un échappement possible à une réalité à laquelle on est exposé. Se soustraire, c'est s'affranchir d'un ordre ou d'une chose donnés et constitués, c'est leur échapper, comme s'ils étaient frappés de quelque marque ou signe négatifs.
 • L'intitulé du sujet signifie, par conséquent, en première approche tout au moins : est-il possible, et légitime, de s'affranchir du temps, conçu comme le changement perpétuel transformant le présent en passé ?
 • Mais ce sujet pose un problème, que nous pourrons brièvement formuler ainsi : il nous suggère que, dans le temps, l'homme se perd et s'égare, que la temporalité ne constitue pas une matrice créatrice de l'humain, puisqu'il s'agit essentiellement de savoir s'il est possible (ou légitime) d'y échapper. Dès lors, on peut se demander si, dans le temps, l'homme se perd ou se trouve, si le temps est ou non une forme créatrice de notre existence et de notre essence.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Peut-on se soustraire au temps ? Corrigé de 2466 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Peut-on se soustraire au temps ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Linette-229870 (Hors-ligne), le 03/02/2014 é 03H22.
  • Pauline47547 (Hors-ligne), le 22/03/2011 é 22H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Peut-on se soustraire au temps ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit