Aimez et faites ce que vous voulez

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un être ne se sent-il obligé que s'il est lib ... l'autonomie morale >>


Partager

Aimez et faites ce que vous voulez

Philosophie

Aperçu du corrigé : Aimez et faites ce que vous voulez



Publié le : 20/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Aimez et faites ce que vous voulez
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Aimez et faites ce que vous voulez




Cela ne veut pas dire que nous retombions dans la morale du devoir avec son contraignant réseau d'interdits et d'impératifs : l'amour, comme on dit, ne se commande pas ; on n'aime pas ce qu'on veut ni même toujours ce qu'il serait raisonnable d'aimer, car « le coeur a ses raisons que la raison ne connaît pas ». Il s'agit seulement de n'accorder ce grand amour qui consiste dans le don de soi qu'à un objet qui ne déçoive pas et auquel on puisse toujours se donner. Le choix est vaste, et il est laissé à l'initiative de chacun qui se portera vers ce qui répond le mieux à ses aspirations naturelles. On peut aimer les grands idéaux que sont le vrai, le beau, le bien sous leurs diverses formes. Mais l'amour s'attache plutôt à des personnes : à des groupes humains personnifiés, comme la famille et la patrie ; à des personnes physiques, comme une fiancée, une épouse, des enfants ; mais alors, pour ne pas retomber dans l'amour vulgaire concentré sur soi-même, les âmes doivent communier dans un idéal commun : « Aimer, ce n'est pas nous regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction».Toutefois, inutile de le dire, saint Augustin songeait surtout à l'amour de Dieu : c'est une substitution d'une morale de l'amour à la morale plus commune de la volonté de Dieu qu'il nous propose, et cette opposition nous rend plus net le changement qu'apporte la formule « ama et fac quod vis ».Les auditeurs massés sous la chaire ont entendu mille fois le rappel des « vérités fondamentales » de la morale chrétienne : Dieu est notre créateur et notre maître ; nous devons donc observer la loi qu'il nous a imposée ; d'autant plus que, juge et justicier, il ne laissera pas impunie la désobéissance à ses ordres... Pour trop de chrétiens, Dieu n'est qu'un maître - et pour donner à ce mot tout son sens, il faut se rappeler qu'au temps de saint Augustin il y avait des esclaves : c'est un maître armé du fouet. L'évêque d'Hippone arrache ses auditeurs à' l'obsession de cette divinité de caricature : Dieu est -l'infinie perfection et l'infinie bonté ; il est le plus aimable des êtres ; aimons-le donc. Pas d'un amour de série, mais d'un amour vraiment nôtre qui soit l'expression authentique de notre âme : l'un aimera sa grandeur et sa puissance, l'autre se complaira dans le mystère de sa nécessité et de son éternité ; ceux-ci le considéreront dans sa transcendance, et ceux-là le verront immanent dans tout ce qui participe de lui ; quelques-uns entreront dans l'obscurité d'une nature qui fait éclater tous nos concepts, mais un plus grand nombre préférera s'arrêter au Verbe incarné avec qui il traitera comme avec un grand frère ou avec un grand ami.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Aimez et faites ce que vous voulez 	Corrigé de 1542 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Aimez et faites ce que vous voulez " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Aimez et faites ce que vous voulez

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit