NoCopy.net

Alexandrin (poésie)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Académie française Valéry, Paul >>
Partager

Alexandrin (poésie)

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Alexandrin (poésie)



Format: Document en format HTML protégé

Alexandrin (poésie)
Zoom


Vers de douze pieds employé pour la première fois au XIIe siècle, par Alexandre de Paris, dans une version du Roman d'Alexandre qui eut un énorme succès.
Au XVIe siècle, il remplace peu à peu l'hexamètre dactylique (vers de six pieds) de la poésie grecque et latine, et le décasyllabe (vers de dix pieds) médiéval, encore employé par Pierre Ronsard.

L'alexandrin s'impose définitivement avec François Malherbe et surtout avec les auteurs de tragédies classiques, tels que Jean Racine.

Stéphane Mallarmé, au XIXe siècle, le définira comme le "vers de toujours", en réaction contre les innovations romantiques et l'apparition du vers libre.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Alexandrin (poésie) Corrigé de 1 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Alexandrin (poésie)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

La poésie de Baudelaire, c'est la poésie de Sainte-Beuve plus la poésie. Je veux dire la matière de cette poésie plus le rayon et le génie de la poésie pure, aliment de lumière, réservé aux dieux, et auquel Sainte-Beuve n'a pas goûté., A. THIBAUDET, Hist. de la littérature franç..., p. 321-322.

Ajouté par webmaster

L'esprit de société est cependant très favorable à la poésie de la grâce et de la gaieté, dont l'Arioste, La Fontaine, Voltaire, sont les plus brillants modèles. La poésie dramatique est admirable dans nos premiers écrivains; la poésie descriptive, et surtout la poésie didactique, ont été portées chez les Français à un très haut degré de perfection; mais il ne paraît pas qu'ils soient appelés jusqu'à présent à se distinguer dans la poésie lyrique ou épique (...), MËmËe DE STAëL, De l'Allemagne, II, X.

Ajouté par webmaster

(...) cette sorte de poésie qui vient du frémissement des nerfs à nu, une poésie d'écorché vif., M. BARRèS, Un jardin sur l'Oronte, p. 3.

Ajouté par webmaster

Comment faire comprendre à une masse ignorante qu'il y a une poésie indépendante d'une idée, et qui ne gît que dans les mots, dans une musique verbale, dans une succession de consonnes et de voyelles; puis, qu'il y a aussi une poésie d'idées, qui peut se passer de ce qui constitue la poésie des mots., BALZAC, Des artistes, III, -in OE. diverses, t. I, p. 358.

Ajouté par webmaster

(...) c'était désigner l'extrême de la poésie réellement faisable, à l'apex de la volonté de la poésie., VALÉRY, Cahiers, t. II, Pl., p. 1110.

Ajouté par webmaster

L'antique opposition entre la prose et les vers se double bientôt d'une opposition entre la poésie et la versification. L'idée se fait jour (...) qu'il existe des vers qui ne sont pas de la poésie et qu'il est au contraire de la poésie en dehors des vers., Roger CAILLOIS, Art poétique, p. 133.

Ajouté par webmaster

Une bonne définition de la poésie? Je n'en vois plus d'autre valable, que celle-ci : la poésie consiste à passer à la ligne avant la fin d'une phrase., GIDE, Attendu que..., p. 167.

Ajouté par webmaster

Vous savez qu'on comprend sous le nom de poésie deux choses très différentes qui, cependant, se lient en un certain point. Poésie, c'est le premier sens du mot, c'est un art particulier fondé sur le langage. Poésie porte aussi un sens plus général, plus répandu, difficile à définir, parce qu'il est plus vague; il désigne un certain état, état qui est à la fois réceptif et productif (...), VALÉRY, Variété, -in Oe., Pl., t. I, p. 1387.

Ajouté par webmaster

(...) là où Claude voit une merveille de grâce légère, c'est la fausse poésie qui m'apparaît, la poésie en contreplaqué, une fantaisie aux ailes de zinc., F. MAURIAC, Bloc-notes 1952-1957, p. 7.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Alexandrin (poésie)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo