NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'aventure chevaleresque dans Perceval ou le ... La femme dans Perceval de Chrétien de Troyes >>


Partager

L'amour courtois dans Perceval ou le Roman de Graal de Chrétien de Troyes

Littérature

Aperçu du corrigé : L'amour courtois dans Perceval ou le Roman de Graal de Chrétien de Troyes



document rémunéré

Document transmis par : Marlon38602


Format: Document en format FLASH protégé

L'amour courtois dans Perceval ou le Roman de Graal de Chrétien de Troyes
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
L'amour courtois dans Perceval ou le Roman de Graal de Chrétien de Troyes




Pour Chrétien de Troyes, le roman, qui accorde à l'amour une place essentielle, est l'occasion de définir les règles d'une éthique amoureuse. Le Conte du Graal propose ainsi d'une part une condamnation du « vilain désir », inclination violente digne des gens de peu, d'autre part une illustration de l'« amour courtois », relation raffinée distinctive des gens nobles.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1023 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'amour courtois dans Perceval ou le Roman de Graal de Chrétien de Troyes" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Che iez tu, li maleureus, Qui vei?s qu\'i[l] fu tans et leus De parler et si te teus? ? Chrétien de Troyes, Perceval, ou le Conte du Graal, édition Roach

Ajouté par webmaster

Si s'en est jusqu'al port alés Et li notoniers avec lui ; Si s'en entrent el bac andui [tous les deux]? ? Chrétien de Troyes, Perceval, ou le Conte du Graal

Ajouté par webmaster

Il me semble qu'on pourrait aussi justement comparer Chrétien -(de Troyes) à Tolstoï, dont il a été dit par une expression d'une grande beauté qu'il avait été «le miroir de la révolution russe». Chrétien de Troyes est le miroir de la société féodale française, de ses moeurs, de ses grandeurs et de ses faiblesses (...), ARAGON, les Yeux d'Elsa, Appendice, p. 97.

Ajouté par webmaster

(...) ce n'est plus le Graal que va quérir le Perceval de la deuxième moitié du vingtième siècle, ni même la Joie (bien que Patrice de la Tour du Pin ait emprunté son titre -la Quête de joie à -Erec et Enide)., ARAGON, les Yeux d'Elsa, p. 103 (note).

Ajouté par webmaster

« L'amour du prochain est attention. Selon la première légende du Graal..., le Graal, pierre miraculeuse qui rassasie toute faim, appartient à quiconque dira le premier au gardien de la pierre, paralysé et souffrant : Homme, quel est ton tourment? » (Simone WEIL.)

Ajouté par webmaster

(...) comme il n'y a pas de car pour Troyes avant le soir, je me mets pedibus en route vers les Forges de Clairvaux, hélant les rares voitures; et, chance, sans trop de footing ni tentatives papouillardes, je me retrouve à Troyes à moins de dix-sept heures., A. SARRAZIN, la Traversière, p. 85.

Ajouté par webmaster

La première leçon de Chrétien de Troyes, c'est bien cette fusion du nord et du midi (l'amour provençal et la légende celtique) qui est à proprement parler l'esprit français à sa naissance. C'est la leçon de notre unité. Je comparais plus haut, et cette image est venue à plusieurs, la France à un creuset. Nulle part on ne le voit mieux qu'ici et ce n'est pas le hasard qui fait que des hommes dont les idéologies sont irréductibles l'une à l'autre se soient rencontrés pour dire qu'il n'y a pas de race française, mais qu'il y a une nation française, qui est l'harmonieuse fusion des races à cet extrême occident : que nos auteurs s'affrontent à nouveau ailleurs, mais ici un instant l'évidence française les a réunis., ARAGON, les Yeux d'Elsa, Appendice, p. 96

Ajouté par webmaster

.1 Souvenons-nous que Louis XIV ne supportait pas de lire lui-même un texte étendu : on lui rendait compte des notes qui résumaient «les affaires»; et, les nuits d'insomnie, il écoutait quelque lecteur comme les chambres des dames, cinq siècles plus tôt, avaient écouté les romans de Chrétien de Troyes. Mais les dames de Versailles, elles, lisaient Madeleine de Scudéry (...), MALRAUX, l'Homme précaire et la Littérature, p. 95.

Ajouté par webmaster

Parallèlement aux règles contraignantes de l'enfermement dans le mariage, et pour alléger les frustrations des jeunes hommes astreints au célibat par la politique du lignage, on assiste à la mise en place de jeux, de rites sociaux que les historiens appellent l' «amour courtois»., L'Express, n° 1560, 29 mai 1981, p. 73.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature