L'amour des autres rend-il l'homme plus digne ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'existence du mal interdit-elle de concevoir ... La relation à l'autre est-elle d'emblée éthiq ... >>
Partager

L'amour des autres rend-il l'homme plus digne ?

Philosophie


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "L'amour des autres rend-il l'homme plus digne ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

« La principale perfection de l'homme est d'avoir un libre arbitre, et [...] c'est ce qui le rend digne de louange ou de blâme. » Descartes, Principes de la philosophie, 1644.

Ajouté par webmaster

« La principale perfection de l'homme est d'avoir un libre arbitre, et [...] c'est ce qui le rend digne de louange ou de blâme. » Descartes, Principes de la philosophie, 1644.

Ajouté par webmaster

.1 L'amour vous rend mauvais, c'est un fait certain. Mais de quel amour s'agissait-il, au juste? De l'amour-passion? Je ne le crois pas. Car c'est bien l'amour-passion le satyriaque, n'est-ce pas? Ou est-ce que je confonds avec une autre variété? Il y en a tellement, n'est-ce pas? Toutes plus belles les unes que les autres, n'est-ce pas? L'amour platonique, par exemple, en voilà un autre qui me revient à l'instant. C'est désintéressé. Peut-être que je l'aimais d'un amour platonique? J'ai du mal à le croire., S. BECKETT, Premier amour, p. 28-29.

Ajouté par webmaster

L'homme n'est pas digne de Dieu, mais il n'est pas incapable d'en être digne., PASCAL, Pensées, VII, 510.

Ajouté par webmaster

Ah! périsse l'homme indigne qui marchande un coeur et rend l'amour mercenaire! c'est lui qui couvre la terre des crimes que la débauche y fait commettre., ROUSSEAU, Julie, VIËe partie, VI.

Ajouté par webmaster

L'amour-propre est l'amour de soi-même et de toutes choses pour soi; il rend les hommes idolâtres d'eux-mêmes, et les rendrait les tyrans des autres, si la fortune leur en donnait les moyens. Il ne se repose jamais hors de soi et ne s'arrête dans les sujets étrangers que comme les abeilles sur les fleurs, pour en tirer ce qui lui est propre., LA ROCHEFOUCAULD, Maximes, 563 (1665). (Cf. Flatter, flatteur, habile, orgueil, -in Maximes, 582, 2, 4, 228).

Ajouté par webmaster

(...) l'échec qu'éprouve l'amour-propre rend injuste envers l'objet trop apprécié., STENDHAL, De l'amour, p. 43.

Ajouté par webmaster

En aimant les autres hommes, il -(l'homme) agrandit sa pensée (...), É. DE SENANCOUR, De l'amour..., p. 7.

Ajouté par webmaster

C'est donc une chose incontestable que l'amour même, ainsi que toutes les autres passions, n'a acquis que dans la société cette ardeur impétueuse qui le rend si souvent funeste aux hommes (...), ROUSSEAU, De l'inégalité parmi les hommes, I.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

L'amour des autres rend-il l'homme plus digne ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo