NoCopy.net

Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Un homme sans passé peut-il être libre ? Autrui peut-il être autre chose pour moi qu'u ... >>


Partager

Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?



Publié le : 11/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?
Zoom
  • Parties du programme abordées :

- Le jugement.
-La vérité.

  • Analyse du Sujet : Pour bien exercer une activité de l'esprit, intellectuelle, rationnelle, etc., faut-il écarter toute inclination passionnelle ? toute sympathie profonde ?
  • Conseils pratiques : N'y a-t-il pas un « savoir affectif « ? En le dégageant, vous parviendrez à bien traiter le sujet. Pour bien penser, la passion est parfois supérieure au concept et à l'idée.
  • Bibliographie :

Kierkegaard, Textes choisis, PUF.

  • Difficulté du sujet : **

  • Nature du sujet : classique.


On connaît tous le principe qui dit que l'amour fait faire des folies. Par amour pour quelqu'un ou quelque chose, nous sommes capable d'accomplir des choses irrationnelles. Par exemple, un homme amoureux céderait aux caprices de celle qu'il aime, comme le fit Don Guritan pour la reine dans la pièce de théâtre "Ruy Blas" de V.Hugo. Ou bien, un homme gourmand de sucre deviendrait diabétique. Donc par plaisir il s'auto-détruirait. Ces exemples nous amènent à la question : " Pour bien penser faut-il ne rien aimer ?" Cette question sous-entend le problème du corps et de l'esprit ou autrement dit les sentiments sont-ils une limite à la raison.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ? Corrigé de 2645 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • morgane.sgr-268568 (Hors-ligne), le 25/12/2015 é 25H15.
  • ludevelter-254443 (Hors-ligne), le 11/02/2015 é 11H18.
  • arabica (Hors-ligne), le 10/02/2012 é 10H14.
  • Mariposa57 (Hors-ligne), le 30/01/2012 é 30H22.
  • oreee (Hors-ligne), le 12/05/2011 é 12H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Etre amoureux, c'est déjà penser. L'amour n'est jamais simple. Parce qu'il n'est jamais simple, il conduit à se poser de nombreses questions. Mais, l'amour s'oppose à la sagesse. avant d'être réfléchi, l'amour est d'abord pur désir, pur enthousiasme, une spontanéité heureuse et insouciante.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • PLATON: "La vraie voie de l'amour, c'est de partir des beautés sensibles et de monter sans cesse vers la beauté surnaturelle."
    • PLATON: "Ce qu'on a pas, ce qu'on n'est pas, ce dont on manque, voilà les objets de l'amour."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Pour bien penser, faut-il ne rien aimer ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit