L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Portée historique de observation directe en l ... Parenté génétique et convergence affinitaire. ... >>
Partager

L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET



Format: Document en format FLASH protégé

L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET
Zoom

Le développement linguistique obéit à des lois générales. L'histoire même des langues suffit à le montrer par les régularités qu'on y observe. En effet, quand on examine les changements qu'a subis la langue indo-européenne commune sur les divers sols d'Asie et d'Europe sur lesquels elle s'est implantée, on fait une double constatation. Pour le détail matériel des changements, chaque dialecte a suivi ses voies propres, si bien qu'aujourd'hui les diverses langues indo-européennes ont des systèmes phonétiques, des grammaires, des vocabulaires entièrement distincts, et que les traces de leur ancienne unité sont ou tout à fait indiscernables ou sensibles seulement à un spécialiste exercé. Mais, en même temps, ces changements, tous différents les uns des autres dans leur matérialité, sont exactement semblables dans leur direction générale. A l'égard de la prononciation, les articulations qui ont été altérées sont presque partout les mêmes. Ainsi, et ceci est un...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Si de tels errements ne sont aujourd'hui plus d'actualité, il n'en demeure pas moins que de nombreux indo-européanistes manifestent une réticence dépassant les strictes exigences scientifiques à laisser apparenter à l'indo-européen des langues dont les locuteurs sont de types anthropologiques tendant à s'éloigner du standard occidental. 3 ÉVOLUTION L'évolution générale des langues indo-européennes manifeste un déclin progressif de la flexion. L'indo-européen commun était en effet une langue extrêmement flexionnelle, ce que reflètent les langues anciennes telles que le sanskrit, l'avestique et le grec classique. De nombreuses langues indo-européennes modernes, en revanche, comme l'anglais, le français et le persan, ont évolué vers un système analytique (utilisant prépositions et verbes auxiliaires).

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Parmi les langues toungouzes, seul le mandjou a une littérature. Elle se compose de plus de sept cents ouvrages, en majeure partie traduits du chinois (...) Il existe une différence considérable entre les structures morphologiques du mandjou et la plupart des parlers toungouzes. Car si le premier montre un état très primitif, les parlers toungouzes marquent un degré d'évolution très avancé se rapprochant sensiblement du type des langues indo-européennes., A. MEILLET et M. COHEN, les Langues du monde, p. 389-394.

Ajouté par webmaster

Malgré la variété et l'inégalité de leur évolution, les langues indo-européennes présentent dans leur développement certaines tendances communes aboutissant à des transformations analogues, et qui permettent de caractériser deux types de langues : type ancien : hittite, sanskrit, iranien ancien, grec ancien, latin; type moderne, postérieurement à l'ère chrétienne : langues romanes, germaniques, celtiques, iraniennes, arméniennes., VENDRYES, -in MEILLET et COHEN, Langues du monde, p. 7.

Ajouté par webmaster

Si l'on met à part les nouveaux venus, Grecs et Étrusques, le coeur du pays est occupé par un ensemble de populations indo-européennes que l'on désigne du nom d'Italiques (...) Leurs langues (...) révèlent, à l'intérieur de la famille des langues indo-européennes, un apparentement au celtique qui a fait supposer, entre l'indo-européen et l'italique commun, une unité intermédiaire probable, l'italo-celtique. Mais, à l'intérieur du groupe italique lui-même, se distinguent nettement, d'une part, le latin (...) d'autre part, l'osque et l'ombrien., Raymond BLOCH, Rome, -in Encycl. Pl. (Hist. universelle), t. I, p. 846-847.

Ajouté par webmaster

Les langues appelées indo-aryennes (devenues de nos jours l'hindi, le bengali, le marathe, etc.), rattachées au sanskrit, appartiennent à la famille indo-européenne., Pierre MEILE, Histoire de l'Inde, p. 11.

Ajouté par webmaster

(...) le présent indiquait un procès considéré dans son développement; l'aoriste un procès pur et simple, abstraction faite de toute considération de durée. La différence est appréciable en indo-iranien, sans y être très nette. Elle s'est maintenue en slave. En grec, elle a pris une grande importance et s'est maintenue jusqu'en grec moderne., A. MEILLET et J. VENDRYES, Traité de grammaire comparée des langues classiques, p. 174.

Ajouté par webmaster

Si chaque famille du groupe linguistique indo-européen (...) ne correspond à aucune race mais est parlée par un métissage de peuples, comment concevoir encore une unité ethnique du groupe? Le plus curieux, c'est que les Allemands se croient le plus pur spécimen de cette «race» inexistante, alors que le germanique offre, seul dans l'indo-européen, des tendances aberrantes (...) qui ne peuvent être attribuées - Meillet l'a montré - qu'à un important substrat non indo-européen (...), A. DAUZAT, l'Europe linguistique, p. 15.

Ajouté par webmaster

.1 En même temps que l'étrusque, et sans doute avec une influence de celui-ci, les langues indo-européennes italiques non écrites auparavant ont emprunté l'écriture grecque : ce sont, outre le latin, l'ombrien, l'osque et le falisque (qui ont été ensuite éliminés par lui). La direction de l'écriture a été diverse. Le latin a connu la direction droite-gauche, puis le boustrophédon, et ne s'est fixé en gauche-droite qu'au IVËe siècle av. J.-C., sans doute sous l'influence du grec littéraire., M. COHEN, l'Écriture, p. 75.

Ajouté par webmaster

-(Dans les langues thaï) les mots sont tous monosyllabiques. Toutefois (...) les emprunts (...) ont été si considérables que, malgré la tendance des mots empruntés à s'abréger, les dissyllabes et même les polysyllabes sont aujourd'hui nombreux., MEILLET et COHEN, les Langues du monde..., p. 574.

Ajouté par webmaster

La race est un fait de zoologie : elle représente la continuité d'un type physique. Une race se conserve d'autant mieux qu'elle est plus isolée (...) C'est pourquoi quelques-unes des races demeurées les plus pures sont aussi parmi les plus misérables. La race ne se confond ni avec la langue, ni avec la nationalité, ni avec la culture, ni avec la religion. Il n'existe pas de race latine, ni de race française, ni de race bretonne, ni de race aryenne, mais une culture latine, une nation française, un peuple breton, des langues aryennes ou indo-européennes., Pierre GAXOTTE, Hist. des Français, I, I, «Il n'y a pas de race française».

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

L'analogie d'évolution des langues indo-européennes. ANTOINE MEILLET

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo