NoCopy.net

ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ANALYSE DE « LA MONADOLOGIE » DE LEIBNIZ ? ANALYSE DU « TRAITE DES SENSATIONS » DE COND ... >>
Partager

ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES ?



Publié le : 23/5/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES	?
Zoom
  • ANALYSE : n. f. est emprunté (déb. XVIIe s., d\'Aubigné) au grec analusis « décomposition » et « résolution », dérivé du verbe analuein, composé de ana- (? ana-) et de luein « dissoudre » (? lyse, lytique), auquel correspond le latin solvere (? solution). ? Le mot désigne d\'abord une décomposition d\'éléments de nature intellectuelle et abstraite, une critique, puis un procédé de raisonnement (1641). À la même époque, en logique (1637), il s\'oppose à synthèse. Il s\'applique aussi à la décomposition des éléments du discours (1775), par exemple dans analyse logique, analyse grammaticale (1778). ? L\'emploi concret, en chimie, est attesté au début du XVIIIe s. (1726) et semble découler du sens chimique du verbe analyser (cidessous). ? Le mot est entré dans l\'usage courant, notamment à propos de l\'examen psychologique du comportement, au XVIIIe siècle. ? Une autre valeur est celle de « résolution, solution » et concerne la démonstration mathématique ; elle se combine avec la première valeur du mot. L\'analyse, d\'abord méthode par déduction (1636, Descartes), c\'est-à-dire algèbre (voir ce mot), devient une branche des mathématiques par l\'expression analyse des infiniment petits (1695).
  • descartes : Grâce à Descartes, ce n'est plus la religion qui dicte à l'homme ce qu'il doit penser, mais l'homme lui-même, sa pensée, le «je pense». Il place donc la personne humaine au centre de son système et il l'étudie par la méthode rationnelle, applicable à tous les domaines de la connaissance.

Les Méditations parurent en latin, en Mil, sous ce titre : Meditationes de prima philosophia, ubi de Dei existentia et anima immortalitate. En 1617, elles furent traduites en français par le duc de Luynes, et Descartes approuva cette traduction.

 

PREMIÈRE MÉDITATION. — Des choses que l’on peut révoquer en doute.

 

Sous ce titre, Descartes expose son doute méthodique, tel qu'il l'avait déjà exposé dans le Discours de la Méthode. Il rejette tout ce en quoi il trouve la moindre raison de douter : le témoignage des sens, parce que les sens nous trompent quelquefois; nos propres pensées, parce que les fous se trompent, parce qu'on a les mêmes pensées dans le sommeil et dans les rêves; les vérités les plus simples et les plus élémentaires, parce que nous ne pouvons pas savoir si nous ne sommes pas le jouet d'un mauvais génie qui prend plaisir à nous tromper.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES	? Corrigé de 18011 mots (soit 25 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • romz-220041 (Hors-ligne), le 11/11/2013 à 11H17.
  • LAFELINE-201800 (Hors-ligne), le 20/02/2013 à 20H11.
  • Zorro62-197415 (Hors-ligne), le 24/01/2013 à 24H21.
  • JustMyself-194638 (Hors-ligne), le 09/01/2013 à 09H07.
  • pierrescot-193955 (Hors-ligne), le 05/01/2013 à 05H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    « Méditations sur la philosophie première, dans lesquelles sont démontrées l'existence de Dieu et la distinction de l'âme et du corps. » Descartes, titre complet des Méditations métaphysiques, 1641.

    Ajouté par webmaster

    (...) idées (...) jointes ensemble et inséparables (...), DESCARTES, Méditations métaphysiques, III.

    Ajouté par webmaster

    Lorsque je relâche quelque chose de mon attention (...), DESCARTES, Méditations métaphysiques, III, 20.

    Ajouté par webmaster

    N'y a-t-il point quelque Dieu (...) qui me met en l'esprit ces pensées?, DESCARTES, Méditations métaphysiques, II.

    Ajouté par webmaster

    Je suis comme un milieu entre Dieu et le néant. Descartes, Méditations métaphysiques.

    Ajouté par webmaster

    (...) l'unité, la simplicité ou l'inséparabilité de toutes les choses qui sont en Dieu (...), DESCARTES, Méditations métaphysiques, III.

    Ajouté par webmaster

    Mon esprit est un vagabond qui se plaît à s'égarer (...) Lâchons-lui donc encore une fois la bride (...), DESCARTES, Méditations métaphysiques, II.

    Ajouté par webmaster

    Je ne sais si je dois vous entretenir des premières méditations que j'y ai faites, car elles sont si métaphysiques et peu communes (...), DESCARTES, Discours de la méthode, IV.

    Ajouté par webmaster

    "Car il est de soi si évident que c'est moi qui doute, qui entends, et qui désire, qu'il n'est pas ici besoin de rien ajouter pour l'expliquer." Descartes, Méditations métaphysiques, IIè.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    ANALYSE DES « MÉDITATIONS METAPHYSIQUES » DE DESCARTES ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo