NoCopy.net

Analyse de la passion.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Analyse des sensations. Insister sur la disti ... Des passions : les définir, les classer, mont ... >>
Partager

Analyse de la passion.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Analyse de la passion.



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 4/6/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Analyse de la passion.
Zoom
  • ANALYSE : n. f. est emprunté (déb. XVIIe s., d\'Aubigné) au grec analusis « décomposition » et « résolution », dérivé du verbe analuein, composé de ana- (? ana-) et de luein « dissoudre » (? lyse, lytique), auquel correspond le latin solvere (? solution). ? Le mot désigne d\'abord une décomposition d\'éléments de nature intellectuelle et abstraite, une critique, puis un procédé de raisonnement (1641). À la même époque, en logique (1637), il s\'oppose à synthèse. Il s\'applique aussi à la décomposition des éléments du discours (1775), par exemple dans analyse logique, analyse grammaticale (1778). ? L\'emploi concret, en chimie, est attesté au début du XVIIIe s. (1726) et semble découler du sens chimique du verbe analyser (cidessous). ? Le mot est entré dans l\'usage courant, notamment à propos de l\'examen psychologique du comportement, au XVIIIe siècle. ? Une autre valeur est celle de « résolution, solution » et concerne la démonstration mathématique ; elle se combine avec la première valeur du mot. L\'analyse, d\'abord méthode par déduction (1636, Descartes), c\'est-à-dire algèbre (voir ce mot), devient une branche des mathématiques par l\'expression analyse des infiniment petits (1695).
  • passion : * Ce que l'âme subit, ce qu'elle reçoit passivement. Chez Descartes, le mot désigne tout état affectif, tout ce que le corps fait subir à l'âme. Son origine n'est pas rationnelle ni volontaire. * Inclination irrésistible et exclusive qui finit par dominer la volonté et la raison du sujet (la passion amoureuse).

 

Exorde et Proposition. — La sensibilité est l'élément mobile et déréglé de notre être; elle a pour caractère essentiel la variabilité; elle change d'homme à homme et varie dans le même individu suivant ses différents états. Or, la passion relève de la sensibilité; elle est pour ainsi dire cette faculté arrivée à son plus haut degré d'excitation ; par conséquent, vouloir indiquer d'une façon précise et définitive l'origine, les développements et les caractères de la passion, ce serait tenter une oeuvre impossible. C'est un domaine où l'on peut toujours espérer faire des découvertes nouvelles; aussi les poètes et les romanciers, qui se proposent surtout la peinture des passions humaines, y trouvent-ils toujours quelque chose de nouveau qui attire notre attention et sollicite notre intérêt. Que d'analyses fines et exactes depuis Euripide jusqu'à Racine ! et cependant que d'essais originaux et souvent heureux dans cet ordre d'idées! Ici nous voulons borner notre ambition à indiquer de quelle façon nos désirs, en s'exagérant, deviennent des passions ; et en même temps nous essaierons de déterminer les caractères principaux de la passion.

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Analyse de la passion. Corrigé de 1289 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Analyse de la passion." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Dans le meilleur cas (comme après l'amour passionné ou l'idéo logie extrémiste fanatique), elle se transforme en sentiment plus calme et plus durable (tendresse des époux, conviction raisonnée des sages). — IV — Les théories de la passion. Parmi les interprétations de la passion comme phénomène psycho logique, il faut connaître deux thèses classiques (Descartes, Ribot) et deux thèses modernes (Dugas, Alquié). 1 — La thèse de Descartes. D'après le « Traité des passions », les passions sont des « affections de l'âme » qui lui sont transmises par l'agitation du corps. La diversité des passions ne vient pas de l'objet mais de l'attitude de la conscience et des réactions organiques qui l'accompagnent.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Dostoïevski a le désespoir de ne jamais atteindre ce plein de la passion qu'il poursuit (...) L'unique passion est, en somme, la passion de la plénitude., André SUARèS, Trois hommes, «Dostoïevski», V.

Ajouté par webmaster

"L'existentialiste ne croît pas à la puissance de la passion. Il ne pensera jamais qu'une belle passion est un torrent dévastateur qui conduit fatalement l'homme à certains actes, et qui par conséquent est une excuse. Il pense que l'homme est responsable de sa passion." Sartre, L'existentialisme est un humanisme, p.38

Ajouté par webmaster

La passion est le pressentiment de l'amour et de son infini auquel aspirent toutes les âmes souffrantes. La passion est un espoir qui peut-être sera trompé. Passion signifie à la fois souffrance et transition; la passion cesse quand l'espérance est morte. Hommes et femmes peuvent, sans se déshonorer, concevoir plusieurs passions; il est si naturel de s'élancer vers le bonheur! mais il n'est dans la vie qu'un seul amour., BALZAC, la Duchesse de Langeais, Pl., t. V, p. 220.

Ajouté par webmaster

(...) l'analyste (...) a toujours subi une analyse didactique. Cette profession d'éboueur d'âmes impose qu'on soit d'abord entré dans son propre inconscient (...) Pratiquée auprès d'un -didacticien, habilité par l'Institut de psychanalyse à former des professionnels, cette analyse, qui dure de trois à sept ans, n'est jamais considérée comme définitivement achevée., Planète, n° 4, févr. 1969, Psychanalyste : un homme face à lui-même, p. 75.

Ajouté par webmaster

(...) ce vieil enfant n'avait qu'une passion au monde : la passion du coloriage., Alphonse DAUDET, le Petit Chose, I, XIV.

Ajouté par webmaster

(...) la passion de Jésus-Christ, quelque douloureuse et ignominieuse qu'elle nous paraisse (...), BOURDALOUE, 1ËeËr Sermon sur la Passion de J.-C., II.

Ajouté par webmaster

(...) il forgeait et amalgamait si habilement dans sa parole sa passion personnelle et la passion de tous (...), HUGO, Littérature et Philosophie mêlées, Mirabeau.

Ajouté par webmaster

La véritable sérénité n'est pas absence de passion, mais passion contenue, élan maîtrisé., G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, VI, Les Maîtres, p. 339.

Ajouté par webmaster

La véritable sérénité n'est pas absence de passion, mais passion contenue, élan maîtrisé., G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, VI, VIII.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Analyse de la passion.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo