NoCopy.net

analyse du tableau le printemps de botticelli

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Civilisation Grecque Chapitre 30 Candide, Commentaire >>
Partager

analyse du tableau le printemps de botticelli

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : analyse du tableau le printemps de botticelli



document rémunéré

Document transmis par : papatte


Publié le : 29/5/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

analyse du tableau le printemps de botticelli
Zoom

 Le tableau est constitué de deux plans : 
-le premier avec les personnages en clair
-le fond qui semble être là pour mettre les personnages en valeur. 


Premier Plan :

Les personnages de Botticelli frappent tous par leur silhouettes longilignes (il y a plus de 8 fois la longueur de la tête dans le corps, contre 7,5 en général). 
Cela donne une impression longiligne et féminine fragile. Les formes sont légèrement sinueuses et maniérées (les mains sont très importantes dans une peinture, presqu'autant que le visage) (remarquez leurs positions en retrait). 
Il semble posé là de façon  irrégulière, comme des êtres de lumière dans un paradis cultivé. En effet, ni l'ombrage de la forêt, ni le volume de leur corps, ne produisent d'ombre, soutenue sur la silhouette de leur présence. Il n'y a pas d'ombre non plus sur leur corps et c'est tout juste si quelques brins d'herbe timides viennent couper la forme de leurs pieds. 
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : analyse du tableau le printemps de botticelli Corrigé de 749 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "analyse du tableau le printemps de botticelli" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • CROCRO-199661 (Hors-ligne), le 06/02/2013 à 06H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    .1 Voyez les mains, voyez les plis de la draperie. Et ce ton de la chevelure, et ce faire, cet envolement de toute la composition... Un Botticelli, ah! mon Dieu, un Botticelli!, ZOLA, Rome, p. 724.

    Ajouté par webmaster

    Comme il advient tous les ans, Paris, qui s'était endormi au bruit berceur d'une pluie battante, s'était réveillé ce matin-là avec le printemps sur la tête, un printemps gai, charmant, exquis, tout frais débarqué de la nuit sans avoir averti de sa venue, en bon provincial qui arrive du Midi (...), COURTELINE, Messieurs les ronds-de-cuir, 1ËeËr tableau, I, p. 20.

    Ajouté par webmaster

    (...) il se dit que le printemps est, à Paris, plein de clémence (...), COURTELINE, Messieurs les ronds-de-cuir, 4Ëe tableau, II.

    Ajouté par webmaster

    Tel est le seul tableau dont se décore, et bien passagèrement (tableau apparition, tableau rien qu'en reflets, tableau fantôme), la chambre de Jean. Tableau qui ne durait pas longtemps et qui le frappait ainsi bien plus qu'une peinture décidément immobile et qu'il y aurait vue tous les jours., PROUST, Jean Santeuil, Pl., p. 317.

    Ajouté par webmaster

    Parler de «tableau vivant» à propos de tableau, voilà qui semble tautologique! N'y a-t-il pas toujours «tableau vivant» au préalable, là où il y a tableau? Oui et non!, P. KLOSSOWSKI, la Révocation de l'Édit de Nantes, 1963, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    (...) ce n'est pas un tableau restauré qu'on vous donne, mais un autre tableau, celui du misérable barbouilleur qui s'est substitué à l'auteur du tableau véritable qui disparaît sous les retouches., E. DELACROIX, Journal, 29 juil. 1854.

    Ajouté par webmaster

    Tandis qu'à leurs oeuvres perverses Les hommes courent, haletants, Mars qui rit, malgré les averses, Prépare en secret le printemps., Th. GAUTIER, Émaux et Camées, «Premier Sourire du printemps».

    Ajouté par webmaster

    Quand on expose des données complexes ou qu'on présente une vue d'ensemble d'un problème, on en fait le -tableau. Cette métaphore n'est pas nouvelle, mais alors que, chez les Classiques, le tableau avait pour but de reproduire, grâce à un «pinceau fidèle», une réalité qu'on ne se croyait pas le droit de modifier (...) le tableau contemporain s'inspire du tableau synoptique, du graphique ou du schéma (...) il n'est pas une synthèse, mais une juxtaposition de points de vue., MATORÉ, l'Espace humain, p. 132.

    Ajouté par webmaster

    (...) il s'agit bien, en effet, de Salvador Dali, vêtu à son habitude avec une extravagante élégance, - gilet printanier, constellé de fleurs à la Botticelli, canne au pommeau serti de pierre, - et la moustache cirée et le teint cireux., Claude MAURIAC, le Temps immobile, p. 441.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    analyse du tableau le printemps de botticelli

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo