L'Angleterre

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Révolution et l'Empire La papauté et les états italiens >>
Partager

L'Angleterre

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L'Angleterre



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

L'Angleterre
Zoom

A la fin XVIe siècle, l'Angleterre, malgré les faits d'armes maritimes et l'éclat culturel du règne d'Elisabeth Ire, n'était qu'un petit royaume peu peuplé d'une Europe du Nord encore marginale. En dépit de son insularité et de certaines particularités dans ses structures, elle ne se différenciait pas nettement des pays voisins, et par exemple son Parlement était-il si différent des Assemblées d'États que toléraient encore les monarchies continentales ? Pendant une grande partie du XVIIe siècle, son originalité ne s'est pas sensiblement accentuée. Certes, l'Angleterre a connu une révolution qui a décapité judiciairement un monarque oint du Seigneur, mais la " Grande Rébellion " s'est terminée par un échec, tout comme les révoltes qui ont ébranlé au terme moment plusieurs États continentaux, dont la France de la Fronde. C'est seulement à la fin du siècle, pendant le tournant décisif des guerres contre Louis XIV, dont les impératifs ont précipité de multiples transformations, que l'Angleterre s'est orientée dans une voie propre, à contre-courant du reste de l'Europe. Face à l'absolutisme de Louis XIV, elle limite la monarchie, affaiblit l'État, protège la liberté ­ ou plutôt les libertés ­ du sujet. En mettre temps, elle s'assure une avance économique et technique, et elle conquiert une décisive supériorité navale.                Au long d'un XVIIIe siècle dont la stabilité et le conservatisme contrastent avec les orages du XVIIe, l'originalité britannique s'est néanmoins affirmée. A l'âge des monarchies administratives et du despotisme éclairé, certaines formes du régime parlementaire s'esquissent ou se consolident. L'expansion coloniale fait du petit archipel la tête d'un immense empire et, surtout, l'Angleterre entame une révolution technique qui constitue une coupure décisive de l'histoire humaine et dont est né le monde contemporain. Révolution industrielle qu'elle est le premier pays à réaliser, donc le seul à accomplir spontanément, sans exemple ni aide extérieurs. Enfin, seule puissance à avoir résisté victorieusement à la France révolutionnaire et impériale, l'Angleterre émerge triomphante en 1815 comme la première et seule puissance mondiale, pour exercer pendant le XIXe siècle une prépondérance longtemps incontestée.  


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'Angleterre Corrigé de 4892 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'Angleterre" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Dans l'esprit des contemporains, il ne s'agissait guère que d'un de ces engagements comme ceux auxquels Henri Ier P137 et Étienne avaient du souscrire parce que leurs droits au trône étaient contestables, et qui leur étaient imposés par les grands. Mais ce qui fait la nouveauté de cet acte, ce qui fait qu'il a changé définitivement les rapports entre le roi et son peuple, c'est qu'il contient fortuitement le germe de l'institution parlementaire : alors que l'aide, contribution perçue par le roi, en tant que seigneur féodal, sur ses vassaux, était jusquelà affaire de consentement individuel du vassal, un article de la grande CharteP138M3 prévoit qu'elle devra être désormais consentie par les grands et tous les tenants en chef, collectivement, dans une assemblée plénière agissant au nom de tout le royaume et dont la décision sera exécutoire. En principe, cet article avantageait le roi, parce qu'il brisait les cadres féodaux et unifiait le royaume.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

«Notre avenir est sur l'eau», c'est à l'Angleterre qu'il jetait le gant. Pour moi, je pense que l'Angleterre est en train de le ramasser en ce moment., MARTIN DU GARD, les Thibault, t. VII, p. 159.

Ajouté par webmaster

(...) une puissante diversion du côté de l'Angleterre (...), RACINE, Hist. du siège de Namur.

Ajouté par webmaster

-(La Hollande) traitait d'égale avec l'Angleterre (...), RACINE, les Campagnes de Louis XIV.

Ajouté par webmaster

Satisfaite de l'affaiblissement de la Russie, l'Angleterre se détachait déjà de nous., J. BAINVILLE, Hist. de France, XX.

Ajouté par webmaster

La France et l'Angleterre déclenchèrent une opération aéroportée sur les rives du canal., Paul RIBEAUD, le Paria, p. 65.

Ajouté par webmaster

L'Angleterre resterait neutre, et compterait les coups, en attendant l'heure d'arbitrer..., MARTIN DU GARD, les Thibault, VII, 39.

Ajouté par webmaster

L'Angleterre resterait neutre, et compterait les coups; en attendant l'heure d'arbitrer (...), MARTIN DU GARD, les Thibault, t. VI, p. 180.

Ajouté par webmaster

Quand l'Angleterre, qui s'était liée avec lui, se détache tout à coup de ses intérêts (...), RACINE, les Campagnes de Louis XIV.

Ajouté par webmaster

L'Angleterre tiendra jusqu'au dernier Français! affirmait la radio de Stuttgart., A. MAUROIS, Mémoires de guerre, II, XXII.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

L'Angleterre

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo