NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La recherche de la vérité doit-elle prendre l ... Peut-on dire "à chacun sa vérité" ? >>


Partager

Les animaux sont-ils comparables à des machines ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les animaux sont-ils comparables à des machines ?



Publié le : 5/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les animaux sont-ils comparables à des machines ?
Zoom

Introduction :

Bien définir les termes du sujet :

- " Les animaux " : ce sont des êtres vivants, et ils se caractérisent de ce fait par leur organisation, le rapport qu'ils entretiennent avec leur milieu, et une capacité d'autoréparation, d'autoformation, de reproduction, et d'autoconservation. Les animaux plus particulièrement se définissent par leur capacité à se mouvoir eux-mêmes, et par leur sensibilité.

- " Machines " : agencement de pièces solides en un système cohérent et préétabli, en vue de produire un résultat déterminé. S'applique à des instruments très différents, comme la poulie, le moteur à essence, ou l'ordinateur.

- " Comparables " : désigne la possibilité d'établir les ressemblances et les différences entre deux ou plusieurs termes, ici les animaux et les machines.

Construction de la problématique :

            Le sujet nous invite à traiter uniquement le cas des animaux : ce qui comprend l'homme sous son aspect biologique (nous ne parlerons donc pas de l'âme ou de la conscience qui nous différencient à coup sûr des machines), mais exclu les vivants qui ne se meuvent pas seuls (cf. les végétaux). Quoi qu'il en soit, d'un point de vue extérieur, la comparaison entre les animaux et les machines est tentante.

Une machine est composée de parties inertes, alors qu'un animal est composé d'organes plus, ou moins autonomes. L'être vivant peut se reproduire, mais pas la machine. La physique et la chimie ne suffisent pas pour expliquer le vivant. Mais est-ce à cause de leurs limites actuelles?

            Il s'agit cependant de savoir si cette comparaison est réellement possible, quel serait alors son intérêt, et jusqu'où il serait légitime de la mener.

 



Comme toute forme, elle n'est pas séparée de sa matière. Le corps lui-même. organique et vivant, est formé par l'âme. Elle en est la cause formelle, la structure, la force assimilatrice, productrice, autoréparatrice. L'âme est le corps en acte. Par exemple, « si l'oeil était un animal indépendant, la vue serait son âme « (De l'âme, II, 1). Un corps vivant est une organisation d'éléments différents, ordonnés et hiérarchisés en vue d'unefonction. La dualité âme-corps doit être remise en cause ; elle n'est qu'une différence de point de vue.

■ Le corps n'est pas une machine inerte, qui attendrait l'âme comme le navire attend son capitaine ; car l'âme ne se distingue pas du corps. Un cadavre n'est plus un vrai corps humain, mais la trace de l'âme qui l'animait.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4115 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les animaux sont-ils comparables à des machines ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • caramel-228801 (Hors-ligne), le 02/02/2015 é 02H17.
  • risbo67 (Hors-ligne), le 23/05/2010 é 23H20.
  • Lauriane32614 (Hors-ligne), le 08/05/2009 é 08H14.
  • jeremy32101 (Hors-ligne), le 04/05/2009 é 04H00.
  • Lilie5170 (Hors-ligne), le 11/01/2009 é 11H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • DESCARTES: "Mais pour moi, je n'ai pas seulement dit que dans les bêtes il n'y avait point de pensée, mais outre cela je l'ai prouvé par des raisons qui sont si fortes, que jusqu'à présent je n'ai vu personne qui ait rien opposé de considérable à l'encontre."
    • CONDILLAC: "C'était peu pour Descartes d'avoir tenté d'expliquer la formation et la conservation de l'univers par les seules lois du mouvement, il fallait encore bormer au pur mécanisme jusqu'à des êtres animés."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit