LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'ORGANISME VIVANT PEUT-IL ÊTRE COMPARÉ À UNE ... PEUT-ON VOULOIR L'IMPOSSIBLE ? >>


Partager

LES ANIMAUX SONT-ILS COMPARABLES À DES MACHINES ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : LES ANIMAUX SONT-ILS COMPARABLES À DES MACHINES ?



Publié le : 16/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

LES ANIMAUX SONT-ILS COMPARABLES À DES MACHINES ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
LES ANIMAUX SONT-ILS COMPARABLES À DES MACHINES ?




Comment expliquer les phénomènes de reproduction, d'autorégulation, de cicatrisation, de croissance, d'interdépendance des organes... ?             - Kant s'oppose à l'idée selon laquelle tous les phénomènes de la nature peuvent s'expliquer grâce à des lois, et montre dans La critique de la faculté de juger (partie téléologique) les spécificités des organismes vivants. Il compare le vivant à une montre, et montre les insuffisances de la méthode : deux montres ensemble n'en feront jamais une troisième, si un rouage se dégrade, il ne sera pas remplacé, et les parties sont indépendantes entre elles (un rouage est là pour l'autre, mais pas par l'autre) ; à l'inverse tout cela peut être attendu d'un animal. à Dans une machine, il n'y a pas de lien indissoluble ou de liaison causale entre les parties.               - Ainsi, le vivant possède des caractéristiques propres, et une force formatrice, et non pas uniquement une force motrice. C'est-à-dire qu'il n'a pas besoin d'une première impulsion pour se mouvoir, et qu'il se produit lui-même. " Un tel être organisé et s'organisant lui-même peut être appelé une fin naturelle " CFJ, téléologique, § 65, il se rapporte à lui-même à la fois comme cause et comme effet à Kant réintroduit la finalité dans la nature (adaptation fonctionnelle des organes à leur tâche), mais ce n'est qu'un principe régulateur et non constitutif (pas de métaphysique). III/ Les animaux vivent dans la durée, ce qui n'est pas le cas de la machine :             Il est possible de comparer les animaux aux machines d'un point de vue uniquement heuristique, mais ils sont en réalité fondamentalement différents. Le modèle mécaniste (Descartes) est utile mais au lieu de rendre compte de la vie, il dévoile la structure de notre esprit et notre incapacité à saisir le mouvement.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1693 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LES ANIMAUX SONT-ILS COMPARABLES À DES MACHINES ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Camille23312 (Hors-ligne), le 25/11/2010 é 25H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit