Apollinaire, "La colombe poignardée et le jet d'eau"

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Vous Traiterez Les Figures Féminines Dans L'O ... Explication de texte : Jean de La Fontaine, F ... >>
Partager

Apollinaire, "La colombe poignardée et le jet d'eau"

Echange

Aperçu du corrigé : Apollinaire, "La colombe poignardée et le jet d'eau"



Document transmis par : Gregory20054


Publié le : 19/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

Apollinaire,
Zoom

 

Au début du XXe siècle, Apollinaire occupe une place de choix au confluent de la tradition symboliste et de la modernité : élu « Prince de l’esprit moderne » et inspirateur de l’Esprit nouveau, il est aussi reconnu pour son réel sens de la tradition lyrique française. Fidèle à son patriotisme, le poète s’engage en novembre 1914, d’abord artilleur puis sous-lieutenant d’infanterie. Héros naïf, émerveillé et mortifié par la guerre, il est blessé à la tête en 1915 puis trépané. Néanmoins, il prépare l’édition ses « idéogrammes lyriques »,  dont les premiers sont parus en juillet 1914 ; le recueil paraît en 1918 sous le titre Calligrammes, poèmes de la paix et de la guerre (1913-1914). Dans « La colombe poignardée et le jet d’eau », Apollinaire renouvelle les formes connues du poème figuré ou de l’idéogramme afin de multiplier les lectures et les possibilités d’interprétation. Nous nous demanderons dans quelle mesure le calligramme permet une dénonciation efficace de la guerre et témoigne de l’engagement du poète. Nous verrons tout d’abord que l’originalité de la forme sert la dénonciation puis nous étudierons le rôle de la plainte élégiaque dans l’engagement du poète.

 

I/ Tout d’abord, ce Calligramme est un texte engagé parce qu’il dénonce la guerre de façon originale

 

A)    La dénonciation de la guerre passe par l’exploitation d’un motif symbolique

 

La forme du dessin surprend, séduit par son originalité et frappe l’œil du lecteur :

 

 -        Dessin / titre, explicite pour la colombe: le « C »  en gras peut représenter le pommeau du poignard ; « et toi » au centre de la colombe peut marquer la blessure = symbole de la paix meurtrie par la guerre

 

-        Déchiffrage plus ambigu pour le jet d’eau constitué de  2 motifs : le jet est dessiné par la répartition des vers à partir d’un axe central et le  « O » majuscule, qui joue à la fois sur l’homonymie « eau » / « O » et le dessin d’un bassin (une fontaine ? ) qui suggère aussi la forme d’un œil. Pb : quel rapport à la guerre ?

 

-        Lien entre les 2 motifs du titre explicité dans la queue de la colombe : « près d’un jet d’eau (…) cette colombe s’extasie » → une colombe blessée vient mourir près d’un jet d’eau. Mais extase ambiguë : mystique ou maladive ?

 

B)    Le jeu entre la cohérence et la polysémie du calligramme enrichit la visée argumentative

 

-        La disposition inhabituelle du texte (dans quel sens lire ?) et l’absence de ponctuation – excepté le ? central – favorisent la polysémie de la signification, mais il existe un lien étroit entre les 3 motifs.

 

-        L’axe de symétrie figuré par le « C », le  « ? » et le  « O » unit les 3 motifs du dessin même si le texte invite à une interprétation polysémique du calligramme :

 

                   1.     « un jet d’eau qui pleure et qui prie » + « le jet d’eau pleure » → personnification qui associe l’eau aux larmes et justifie le motif du bassin  en forme d’œil ;

                   2. &...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Apollinaire, "La colombe poignardée et le jet d'eau"" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Jeu d'intertextualité : " Où êtes-vous ô jeunes filles " : Apollinaire s'exprime comme le poète médiéval François Villon dans la " Ballade des dames du temps jadis " (" Mais où sont les neiges d'antan ? ") Les jeux phoniques sur les prénoms (allitération et assonance) sont également importants dans la poésie élégiaque où la musique du texte joue un rôle majeur. • Le jet d'eau (2ème dessin) : Thème des amis dispersés. On passe des figures féminines aux figures masculines : Apollinaire évoque des noms d'amis (et non plus des prénoms simplement) : des peintres (Braque, Derain), des poètes (Max Jacob) et d'autres moins connus aujourd'hui par le grand public. Ceux-ci sont " partis en guerre ". Là aussi, importance de la nostalgie, thème élégiaque par excellence.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Je ne veux jamais l'oublier Ma colombe ma blanche rade O marguerite exfoliée Mon île au loin ma Désirade, APOLLINAIRE, Alcools, p. 27.

Ajouté par webmaster

Je t'ai prise contre ma poitrine comme une colombe qu'une petite fille étouffe sans le savoir., APOLLINAIRE, Ombre de mon amour, XLVII.

Ajouté par webmaster

-(Noé) lâcha de nouveau la colombe hors de l'arche, et la colombe revint vers lui sur le soir, et voici, une feuille d'olivier toute fraîche était dans son bec; et Noé reconnut que les eaux ne couvraient plus la terre., BIBLE (CRAMPON), Genèse, IV, VII, 10-11.

Ajouté par webmaster

-(Les parfumeurs) fournissaient (...) les chambres des dames d'eau rose, d'eau de naphe et d'eau d'ange, et à chacune la précieuse cassol-(l)ette, vaporante de toutes drogues aromatiques., RABELAIS, Gargantua, LV.

Ajouté par webmaster

Au café de Flore, il -(Apollinaire) voyait avec plaisir ses disciples se presser autour de lui, et il pontifiait quelque peu., Pascal PIA, Apollinaire par lui-même, p. 174.

Ajouté par webmaster

Il -(Apollinaire) a également réédité et préfacé la -Tariffa delle Puttane di Venezia (de l'Arétin), dont le titre suffit à indiquer la tendance (...), Pascal PIA, Apollinaire par lui-même, p. 140.

Ajouté par webmaster

Apollinaire garda toujours du goût pour le celtisme et pour tout ce que ce mot sous-entend de féerique et de merveilleux., A. BILLY, Apollinaire, p. 21.

Ajouté par webmaster

Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe., LA FONTAINE, Fables, II, 12.

Ajouté par webmaster

Le long d'un clair ruisseau buvait une colombe (...), LA FONTAINE, Fables, II, 12.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Apollinaire, "La colombe poignardée et le jet d'eau"

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo