NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le droit ne fait-il que traduire un rapport d ... Avoir tous les droits, est-ce être libre ? >>


Partager

L'application du droit dépend-elle des circonstances ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'application du droit dépend-elle des circonstances ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'application du droit dépend-elle des circonstances ?
Zoom

Réfléchir sur le droit, c'est d'abord se heurter à une abstraction sans cesse reprise par les juristes, les philosophes du droit, les politiques. Que pouvons-nous dire du droit ? Premièrement, le droit dit le juste et dénonce l'injuste et fixe ainsi les limites entre d'une part, le possible, le permis, le légal et d'autre part, l'interdit, l'illicite, l'illégal. Le droit est donc source de limites, c'est là un point commun avec la morale donc il est parfois difficile de le distinguer. La justice et le droit, est-ce la même chose ? Deuxièmement, le droit se dit dans les lois, les règles de droit plus précisément : celles-ci expriment le droit. Le droit est donc organisation, ordre et source de contrastes. Troisièmement, le droit c'est le pouvoir que chacun détient lorsqu'il pense avoir le droit de faire ceci ou cela, comme une liberté qu'il s'octroie ou que le droit en vigueur lui reconnaît. Le droit s'impose d'abord à nous comme réalité sociale. Qu'est-ce que la réalité du droit ? Et de qui dépend-il ?



PLATON, dans La République , a critiqué l'excès de souplesse qui se plie à tout. Il a dénoncé cet état d'esprit chez les sophistes.On ne peut s'arranger avec tout.B - LE DROIT FACE A LA VIOLENCE.Si le droit ne doit pas se plier à tout, il ne faut pas confondre rectitude et rigidité.Bien qu'il utilise la force pour se faire respecter, le droit est avant tout affaire de raison. Aussi est-ce le droit qui est le moyen du droit.En ce sens, il serait contradictoire que le droit veuille s'imposer de façon autoritaire.Par ailleurs, le droit est fait pour les hommes et non les hommes pour le droit. Il ne faut donc pas confondre le juridisme et la légalité, c'est-à-dire la dictature de la loi et son exercice raisonné.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4767 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'application du droit dépend-elle des circonstances ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Gauthierdu32-214764 (Hors-ligne), le 03/11/2013 é 03H14.
  • Elodie34400 (Hors-ligne), le 24/03/2010 é 24H15.
  • Fanny36131 (Hors-ligne), le 16/03/2010 é 16H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit