Aristote: Sujet, morale et politique

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Aristote: La morale et le sujet Aristote et le sujet >>


Partager

Aristote: Sujet, morale et politique

Philosophie

Aperçu du corrigé : Aristote: Sujet, morale et politique



Publié le : 10/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

	Aristote: Sujet, morale et politique
Zoom

Le texte d'Aristote évoque la question de la responsabilité de l'homme à l'égard de ses actes et de sa propre constitution psychologique.
 
 Il fait intervenir les notions de volonté, de caractère et de justice pour évaluer précisément le degré de liberté et d'implication de l'individu dans la praxis et la formation de son intériorité.
 



En menant une existence relâchée les hommes sont personnellement responsables d'être devenus eux-mêmes relâchés, ou d'être devenus injustes ou intempérants, dans le premier cas en agissant avec perfidie et dans le second en passant leur vie à boire ou à commettre des excès analogues. En effet, c'est par l'exercice des actions particulières qu'ils acquièrent un caractère du même genre qu'elles. On peut s'en rendre compte en observant ceux qui s'entraînent en vue d'une compétition ou d'une activité quelconque : tout leur temps se passe en exercices. Aussi, se refuser à reconnaître que c'est à l'exercice de telles actions particulières que sont dues les dispositions de notre caractère est le fait d'un esprit singulièrement étroit. En outre, il est absurde de supposer que l'homme qui commet des actes d'injustice ou d'intempérance ne souhaite pas être injuste ou intempérant. Et si, sans avoir l'ignorance pour excuse, on accomplit des actions qui auront pour conséquence de nous rendre injuste, c'est volontairement qu'on sera injuste.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Aristote: Sujet, morale et politique	Corrigé de 1236 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Aristote: Sujet, morale et politique " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • pierre18300 (Hors-ligne), le 05/11/2017 é 05H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Aristote: Sujet, morale et politique

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit