LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on assimiler l'art à une connaissance ? Existe-t-il un progrès dans les arts ? >>


Partager

L'art se définit-il comme une imitation du réel ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'art se définit-il comme une imitation du réel ?



Publié le : 9/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'art se définit-il comme une imitation du réel ?
Zoom

Lorsque nous parlons d’art, nous désignons en vérité deux réalités distinctes. Jusqu’au dix-huitième siècle, le terme « art « désignait l’ensemble des techniques de production d’artefacts : tel était encore le cas dans le Discours sur les sciences et les arts (1750) de Jean-Jacques Rousseau. Ainsi, l’activité de l’artiste et celle de l’artisan étaient recouvertes par le même terme. Or, il semble que ces deux activités ne soient pas entièrement réductibles l’une à l’autre, qu’elles possèdent chacune une spécificité à élucider. Par conséquent, il nous faudra au cours de ce travail préciser d’une part ce qui distingue l’art de l’horloger de celui du poète, l’activité du coutelier de celle du plasticien ; et toujours préciser à laquelle de ces deux activités singulières nous pensons lorsque nous employons le signifiant « art «.

Lorsque nous prétendons définir quelque chose, nous cherchons à en formuler le concept, c'est-à-dire a expliquer ce qu’une chose est en elle-même autant que par rapport aux autres, en nommant ses caractéristiques fondamentales.

Par « imiter « on entend l’action qui tend à reproduire la conduite d’un individu que l’on prend pour modèle, ou qui s’efforce de reproduire l’apparence extérieure aussi bien que la structure d’une chose pour donner l’apparence d’une réitération de cette dernière.

Lorsque nous parlons du « réel « sans d’autres précisions, nous faisons référence à l’ensemble des choses qui existent effectivement, ou du moins dont nos sens nous amènent à postuler l’existence indépendante de la notre. Le réel est donc un terme qui englobe une infinité de termes, ces derniers ayant pour point commun d’avoir une existence supposée avérée, tangible, dans le monde qui nous entoure.

A première vue, lorsque nous disons de l’art qu’il se définit comme une imitation du réel, il semble que nous soutenons une thèse assez évidente, qui ne pose guère de problèmes. En effet, l’art se rapporte a des objets qui lui sont extérieurs et, semble-t-il, s’efforce de les représenter aussi exactement que possible. Mais il faut bien voir que cette imitation est toujours insatisfaisante, de sorte que les produits de l’imitation ne parviennent jamais à égaler en tous points les objets qui se tiennent dans le réel. Allant plus loin, nous pouvons également nous demander si la véritable vocation de l’art n’est pas moins de reproduire ce qui existe dans le réel, que de recréer un autre univers, pourvu de ses propres lois et de sa propre logique.

La question au centre de notre travail sera donc de déterminer dans quelle mesure la fonction  définitoire de l’art est de reproduire ce qui existe dans le réel ou de recreer une réalité qui est propre au domaine de l’art.



  • Hegel, Esthétique, 1832 (posth.) « Le beau n'est véritablement beau que quand il participe de l'esprit et est créé par lui. « Hegel, Esthétique, 1832 (posth.)
  • Socrate : « Lequel de ces deux buts se propose la peinture relativement à chaque objet; est-ce de représenter ce qui est tel qu'il est, ou ce qui para, tel qu'il parue? Est-ce l'imitation de l'apparence ou de la réalité ? « Platon, La République, IVe s. av. J.-C. L'artiste, pour Socrate, n'est qu'un charlatan.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2276 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'art se définit-il comme une imitation du réel ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • raloka (Hors-ligne), le 21/11/2015 é 21H01.
  • Chaah-189349 (Hors-ligne), le 05/12/2012 é 05H20.
  • mathhhuo (Hors-ligne), le 03/01/2012 é 03H22.
  • maoOO (Hors-ligne), le 14/12/2010 é 14H11.
  • timcine (Hors-ligne), le 31/07/2010 é 31H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • HEGEL: "Lorsque l'art ne va pas au-delà de la simple imitation, il est incapable de nous donner l'impression d'une réalité vivante ou d'une vie réelle: tout ce qu'il peut nous offrir, c'est une caricature de la vie."
    • HEGEL: "Le beau n'est véritablement beau que quand il participe de l'esprit et est créé par lui."
    • PASCAL: "Quelle vanité que la peinture, qui attire l'admiration par la ressemblance des choses dont on n'admire point les originaux !"
    • HEGEL: "On peut dire d'une façon générale qu'en voulant rivaliser avec la nature par l'imitation, l'art restera toujours au-dessous de la nature et pourra être comparé à un ver faisant des efforts pour égaler un éléphant."
    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit