LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< En quel sens peut-on dire d'une oeuvre d'art ... L'artiste a-t-il besoin d'un modèle? >>


Partager

L'art est-il le dévoilement d'une vérité?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'art est-il le dévoilement d'une vérité?



Publié le : 2/1/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	L'art est-il le dévoilement d'une vérité?
Zoom

Ce sujet ne va pas de soi car on ramène souvent l’art au lieu des apparences, de la tromperie, du mensonge. Il cacherait plutôt la vérité qu’il ne dévoilerait. Aussi, il voit voir au-delà de cette condamnation de l’art au nom de l’éventuelle confusion de l’apparence et de la réalité pour voir l’art comme le dévoilement de la vérité des apparences et l’éventuelle apparition de quelque chose de plus profond, en vérité l’esprit, le divin ou de quelque chose de plus lointain que la perception habituelle des choses ne nous permettrait pas d’approcher. L’art permettrait de se débarrasser de notre rapport habituel aux choses, pour conquérir le regard de l’esprit. La subjectivité de l’artiste serait un médium pour atteindre cette vérité, ce caractère essentiel des choses autrement à jamais atteignable. L’art permet-il réellement ce dévoilement ou en reste-t-il à un pur jeu d’apparence qui n’aurait que d’autres visées que le plaisir esthétique ?



Position réaliste

*          Faisant sienne la définition aristotélicienne de l'art comme imitation de la nature, le réalisme naïf voit dans la conformité de l'oeuvre d'art à son modèle sa vérité et sa finalité.

*          Mais une oeuvre d'art n'est jamais objective, sa « vérité « procédant toujours d'un illusionnisme fondé sur des conventions sociales.

Position idéaliste

*          Selon Platon, l'art est doublement faux dans la mesure  où il est l'imitation (oeuvre d'art) d'une image (objet naturel) de l'Idée qui seule est vraie. L'art ne saurait être vrai que dans la mesure où l'artiste se détourne des formes naturelles pour se tourner vers les réalités idéales, tout comme l'Artisan du monde, le Démiurge, s'est tourné vers ces Idées pour créer l'Univers (cf. le Timée). C'est pourquoi Platon attache une grande importance à la musique qui n'imite pas le sensible, mais révèle des idéalités, des rapports mathématiques.

*          Pour Hegel, en revanche, il ne revient pas à l'artiste, mais au seul philosophe, de se tourner vers l'idée, c'est-à-dire le concept. L'artiste doit observer et reproduire la nature concrète en tant précisément qu'elle est une manifestation de l'idée dans et par les formes sensibles.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2739 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " L'art est-il le dévoilement d'une vérité? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • helenetz-256481 (Hors-ligne), le 12/03/2015 é 12H21.
  • atchathk-254114 (Hors-ligne), le 06/02/2015 é 06H18.
  • AdrienPoullTL-222466 (Hors-ligne), le 07/02/2014 é 07H14.
  • thomascdx-207791 (Hors-ligne), le 05/05/2013 é 05H10.
  • sophiea (Hors-ligne), le 21/03/2012 é 21H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit