NoCopy.net

Art et Engagement.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'art pour l'art. Le besoin d'art. >>
Partager

Art et Engagement.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Art et Engagement.



Publié le : 29/9/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	Art et Engagement.
Zoom

A l'opposé de l'Art pour l'Art, et en réaction contre lui, on a vu naître l'idée d'une utilisation de l'art à des fins précises. Loin d'être désintéressé, il répondrait à des exigences éthiques ou politiques, et pourrait servir de moyen de propagande : dans le passé, il n'est pas impossible de trouver trace d'un tel usage de l'art, Auguste à l'époque romaine, Louis XIV plus près de nous, l'Eglise catholique au long des siècles. A l'époque contemporaine, le thème de l'art engagé reprend l'idée d'un usage déterminé de l'art au service d'une cause. L'œuvre est utile parce qu'elle illustre de façon attrayante une conception idéologique ou dénonce un état de choses contestable. Contrairement à une opinion souvent répandue aujourd'hui, l'art engagé n'est pas nécessairement médiocre. Des œuvres importantes sont nées d'une telle conception, et il est indéniable que l'art, si on le considère comme une forme d'expression, participe, directement ou indirectement, de la vie intellectuelle d'une époque, avec ses conflits et ses partis pris. En revanche, on peut se demander légitimement si, dans l'art engagé, c'est l'engagement qui fait la valeur de l'œuvre, ou s'il ne faut pas admettre que l'œuvre suscite une émotion esthétique indépendamment des thèses qu'elle expose. Dès lors, il faudrait admettre que l'aspect artistique peut, au moins relativement, être considéré comme différent de son aspect idéologique. Ainsi s'expliquerait que l'on puisse admirer une œuvre sans adhérer au point de vue éthique ou politique qu'elle défend.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Art et Engagement. Corrigé de 3700 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Art et Engagement." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • cherifa0308 (Hors-ligne), le 04/12/2010 à 04H23.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Qu'est-ce que je donne de mon pouvoir de me diriger moi-même ? à qui ? en l'échange de quoi ? Ou encore, dans quel but véritable les hommes décident-ils de s'associer, de se donner des lois communes ? Alors que Hobbes pense que le souci d'être en sécurité est le principal moteur de la vie sociale, Rousseau affirme que « renoncer à sa liberté, c'est renoncer à sa qualité d'homme ». Non seulement la liberté est inaliénable, et nul ne peut vouloir être soumis à un autre, mais surtout les hommes s'associent pour conserver leur liberté et se préserver des rapports de dépendance personnelle. Le problème de la création de l'Etat légitime peut donc s'énoncer ainsi : « Trouver une forme d'association qui défende et protège de toute la force commune la personne et les biens de chaque associé, et par laquelle chacun s'unissant à tous n'obéisse pourtant qu'à lui-même et reste aussi libre qu'auparavant.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    (...) les clercs trahissent présentement leur fonction (...) En ne conférant de valeur à la pensée que si elle implique chez son auteur un «engagement», exactement un engagement politique et moral (...) un engagement dans la bataille du moment (...) - l'écrivain doit «s'engager dans le présent» (Sartre) -, une prise de position, dans l'actuel -en tant qu'actuel (...), Julien BENDA, la Trahison des clercs, Préface de l'éd. 1946, p. 65.

    Ajouté par webmaster

    (...) cet engagement mutuel de leur foi (...), MOLIèRE, le Dépit amoureux, I, 4.

    Ajouté par webmaster

    (...) la fraîche joie d'un premier engagement (...), J. PAULHAN, les Fleurs de Tarbes, p. 174.

    Ajouté par webmaster

    Je consens parfois que le sens de cet engagement soit difficile à dégager., Jacques LAURENT, les Bêtises, p. 536.

    Ajouté par webmaster

    (...) aucun argument ne pouvait lui persuader de manquer à cet engagement., R. ROLLAND, Jean-Christophe, Le matin, I, p. 132.

    Ajouté par webmaster

    Cet engagement du comédien commence par l'acceptation des conditions posées par le personnage. Josette Féral, les Chemins de l'acteur

    Ajouté par webmaster

    Nous faisons nos efforts (...) pour le dépêtrer d'un engagement si dangereux (...), MËmËe DE SÉVIGNÉ, 137, 1ËeËr avr. 1671.

    Ajouté par webmaster

    Cet engagement pouvait figurer sur une lettre qu'il leur adresserait, et dont lui ne garderait même pas la copie., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. V, p. 87.

    Ajouté par webmaster

    Cet engagement pouvait figurer sur une lettre qu'il leur adresserait, et dont lui ne garderait même pas la copie., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. V, XII, p. 87.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Art et Engagement.

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo