NoCopy.net

L'art est-il un langage ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Créer, est-ce conjurer la mort ? À l'artiste, tout est-il permis ? >>
Partager

L'art est-il un langage ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'art est-il un langage ?



Publié le : 30/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'art est-il un langage ?
Zoom
  • langage : 1) Faculté de parler ou d'utiliser une langue. 2) Tout système de signes, tout système signifiant, toute communication par signes (verbaux ou non verbaux). Le langage désigne aussi la totalité des langues humaines.

L'art est un langage. Il permet aux hommes d'exprimer ce qu'ils ressentent. Les mots parfois échouent à dire ce que l'art est capable d'exprimer. MAIS, l'art ne peut pas être considéré totalement comme un langage. Car, il n'est qu'expressivité et subjectivité. Or, le propre du langage est d'être un moyen de communication objectif.



Selon Bergson, le langage, par son origine, ne dit pas la singularité des émotions, la particularité de mes sentiments, il ne peut dire mon individualité : il a une structure qui généralise. Or précisément l'art est bien l'expression de la particularité, ce serait donc un langage à part. Et l'art n'est-il qu'un langage ? Ne recèle-t-il pas une part d'inexplicable, de non communicable, qui serait lié à la sensation (dans l'expérience esthétique) ? Si, pour Kant, le jugement de goût est universel, peut-il participer à un langage (voir la Critique de la faculté de juger) ?   Introduction Il n'y a pas de symptôme plus évident d'inintelligence esthétique que la question que l'on entend quelquefois posée en présence d'une oeuvre picturale, poétique ou musicale : « qu'est-ce que ça signifie ? » Cette question de béotien présuppose que l'oeuvre d'art a un contenu qui importe plus que la forme, qu'elle est à « comprendre », qu'elle a donc la structure de renvoi qui caractérise le signe linguistique. Pourtant l'expression « comme un langage » implique qu'il y a ici analogie, c'est-à-dire une forme transgénérique d'unité entre deux formes de communication qui sont irréductibles l'une à l'autre.

I - Les beaux-arts sont un langage.

a) Une sculpture de Picasso peut ressembler à une statue africaine mais c'est au prix d'une totale méprise.


  • I) L'art est un langage.

a) Les hommes n'ont pas toujours possédé le langage.
b) L'art est un langage matériel.
c) L'art est la source des langues.

  • II) L'art n'est pas un langage.

a) L'art est un système clos.
b) L'art ne peut pas parler de lui-même.
c) L'art n'est pas constitué d'unités signifiantes.

.../...



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'art est-il un langage ? Corrigé de 5302 mots (soit 8 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'art est-il un langage ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • marion63-213315 (Hors-ligne), le 05/02/2014 à 05H14.
  • koxie81-216648 (Hors-ligne), le 21/11/2013 à 21H21.
  • Bobopharma-217978 (Hors-ligne), le 01/11/2013 à 01H12.
  • vic-211199 (Hors-ligne), le 15/06/2013 à 15H13.
  • titigaga63-185300 (Hors-ligne), le 07/04/2013 à 07H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    • NIETZSCHE: "A la base de tout art mûr, il y a de la convention à profusion: dans la mesure où il est langage.
    Tous les organes des sens peuvent servir à créer un langage. Il y a le langage olfactif et le langage tactile, le langage visuel et le langage auditif. Il y a langage toutes les fois que deux individus, ayant attribué par convention un certain sens à un acte donné, accomplissent cet acte en vue de communiquer entre eux., J. VENDRYES, le Langage, Introd., p. 9.

    Ajouté par webmaster

    .10 Ce ne sont -(chez Spinoza) que des transformations de langage en langage - ce qui veut dire que tout cela n'a aucun sens. - Un langage a pour sens du Non-langage. «Non-langage» sont les sensations, les choses, les images., VALÉRY, Cahiers, t. I, Pl., p. 750.

    Ajouté par webmaster

    L'intention -(de parler), qui n'est point nécessairement langage, pas même langage intérieur, aboutit au langage intérieur ou à la parole., H. DELACROIX, le Langage et la Pensée, p. 523.

    Ajouté par webmaster

    Le Parnasse parla le langage des halles (...), BOILEAU, l'Art poétique, I.

    Ajouté par webmaster

    .1 Au lieu des beaux-arts que nous connaissions tous par leur nom de famille ou par leur nom de baptême, nous avons -l'Art (...) C'est de l'art qu'il est question dans toutes les poétiques à la mode, dans les romans intimes et dans les préfaces des livres qu'on ne lit pas (...) Enfin il s'en est trouvé quelques-uns qui, soudainement épris d'un noble dédain pour les -choses d'ici-bas, ont agité, sans rire, la question de savoir s'il ne serait pas bien à propos de faire de -l'art pour l'art., DEGLÉNY, Langage à la mode, Nouveau tableau de Paris (1834), VI, p. 308, -in MATORÉ.

    Ajouté par webmaster

    (...) ce langage qui était un ambigu précieux des choses de l'art et du monde., PROUST, à la recherche du temps perdu, t. XII, p. 92.

    Ajouté par webmaster

    Or le langage encratique (celui qui se produit et se répand sous la protection du pouvoir) est statutairement un langage de répétition; toutes les institutions officielles de langage sont des machines ressassantes., R. BARTHES, le Plaisir du texte, p. 66.

    Ajouté par webmaster

    .1 Il n'est pas absolument prouvé que le langage des mots soit le meilleur possible. Et il semble que sur la scène qui est avant tout un espace à remplir et un endroit où il se passe quelque chose, le langage des mots doive céder la place au langage par signes dont l'aspect objectif est ce qui nous frappe immédiatement le mieux., A. ARTAUD, le Théâtre et son double, Lettre sur le langage, Idées/Gallimard, p. 162.

    Ajouté par webmaster

    (...) cette enveloppe de représentations auditives et visuelles qu'est le langage, signe des idées., Gustave LANSON, l'Art de la prose, p. 125.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'art est-il un langage ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo