NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que comprendre une oeuvre d'art? Qu'est ce qui distingue un objet d'art d'un ... >>


Partager

L'art a-t-il pour fin le désir?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'art a-t-il pour fin le désir?



Publié le : 3/1/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	L'art a-t-il pour fin le désir?
Zoom

Il serait étrange de donner pour fin à l’art, le désir. Au contraire, il viserait plutôt à calmer les désirs qu’à les exacerber. L’art serait un moyen d’échapper aux douleurs de l’existence, aux désirs insatisfaits, il serait un moyen de satisfaction sublimé des désirs. Ce serait là le pouvoir de l’art de symboliser, de modifier, de ne pas représenter directement la réalité, mais de le passer au travers du prisme de la culture. Dans quelle mesure l’art peut-il satisfaire le désir de l’homme ?



Comme le rêve, l'objet pictural est pensé selon la fonction de représentation hallucinatoire et de leurre. L'art serait une manière détournée d'accomplir des désirs refoulés par le biais de la « sublimation ». La psychanalyse des oeuvres d'art repose sur ce présupposé. L'art est un médium de dépasser le principe de plaisir par une élaboration spirituelle tout en ayant pour fin une certaine satisfaction. L'interprétation des oeuvres de Léonard de Vinci par Freud dans Souvenir d'enfance de Léonard de Vinci interprète grâce aux écrits du peintre et à ses toiles, les problèmes de la sexualité du peintre, son homosexualité refoulée. Il faut ainsi comprendre ses créations comme une sorte d'exutoire et de sublimation de ses penchants.     3) l'art a pour fin l'atténuation du désir. Paradoxalement, l'art viserait à socialiser le désir, à le rendre plus acceptable vis-à-vis de la société. Il ferait figure de catharsis, selon les théories d'Aristote. Dans sa Poétique, Aristote justifie la tragédie en lui attribuant un pouvoir de purification des passions du spectateur.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4870 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " L'art a-t-il pour fin le désir? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • domi-278515 (Hors-ligne), le 17/07/2016 é 17H10.
  • Miiafr-240109 (Hors-ligne), le 11/01/2015 é 11H18.
  • jetaimeuh-240645 (Hors-ligne), le 05/06/2014 é 05H21.
  • claireR (Hors-ligne), le 01/06/2012 é 01H13.
  • PIMS (Hors-ligne), le 30/05/2012 é 30H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit