LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'oeuvre d'art a-t-elle une fonction ? Qu'est-ce que la reconnaissance d'autrui ? >>


Partager

L'art sert-il à quelque chose ?

Philosophie

Aperéu du corrigé : L'art sert-il à quelque chose ?



Publié le : 11/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'art sert-il à quelque chose ?
Zoom

Que l'oeuvre d'art n'ait pas de fonction assignable ne signifie pas que l'art ne sert à rien : Hegel, dans son Esthétique, lui assigne même la tâche la plus haute. Une œuvre n'a pas pour but de reproduire la nature avec les faibles moyens dont l'artiste dispose, mais de la recréer. Dans le tableau, ce n'est donc pas la nature que je contemple, mais l'esprit humain : l'art est le moyen par lequel la conscience devient conscience de soi, c'est-à-dire la façon par laquelle l'esprit s'approprie la nature et l'humanise. C'est donc parce que nous nous y contemplons nous-mêmes que l'art nous intéresse.

 

 

 



Telle est la pensée de Nietzsche : l'art est l'esthétisation de la vie. Ce n'est pas la création d'une oeuvre d'art unique qui importe, c'est de faire de sa vie tout entière une oeuvre d'art. L'art, c'est la vie. Il nous apprend à tolérer, à communiquer, à dire un « oui » tonitruant à la vie et à écarter les forces réactives du ressentiment.* Freud, d'une autre façon, affirme la même chose. L'art est sublimation, c'est-à-dire esthétisation des pulsions. Créer permet de se débarrasser du refoulé, de toutes les tendances inconscientes qui n'arrivent pas à s'exprimer et qui font souffrir. L'art emprunte sa force aux pulsions fondamentales pour les dériver vers un but de substitution socialement valorisé. Mais Freud dit aussi que, si on peut expliquer par l'analyse psychanalytique les conditions d'apparition d'une oeuvre, on ne peut rien dire quant au « don » artistique qui échappe ainsi à toute interprétation. La sublimation : le cas de Léonard de Vinci La sublimation est une des notions qui ont le plus retenu l'attention en dehors même de la psychanalyse parce qu'elle semble susceptible d'éclairer les activités dites « supérieures », intellectuelles ou artistiques.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2780 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'art sert-il à quelque chose ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • bgdu98-270439 (Hors-ligne), le 17/01/2016 à 17H13.
  • Robin37-245313 (Hors-ligne), le 07/01/2015 à 07H14.
  • davidsilva21-251168 (Hors-ligne), le 03/01/2015 à 03H17.
  • nicolasck-251036 (Hors-ligne), le 02/01/2015 à 02H20.
  • lll-250598 (Hors-ligne), le 27/12/2014 à 27H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit