NoCopy.net

Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'Homme a-t-il le droit d'utiliser sur l'Homm ... La discipline >>
Partager

Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ?



Publié le : 3/4/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ?
Zoom
  • aspect : * Manière dont quelqu'un ou quelque chose s'offre à la vue. * Point de vue, angle avec lequel on aborde un sujet. Examiner, envisager un problème sous tous ses aspects. Sous un aspect nouveau, inconnu. Considérer un seul aspect d’une question.
  • comique : * Relatif à la comédie en tant que genre théâtral. * Qui provoque le rire; drôle.
  • pièce : Élément d'un ensemble. - GESTION : Être payé aux pièces (ou à la pièce) : selon la productivité, et non au temps passé. - [Figuré, familier] On n'est pas aux pièces : il est inutile de se presser. ARTILLERIE : - Pièce d'artillerie ou, absolument, pièce : bouche à feu, lançant des boulets autrefois, des obus aujourd'hui. - Chef de pièce : sous-officier qui commande les hommes servant une pièce d'artillerie. [Spécialement] - Pièce de monnaie ou, absolument, pièce : petit disque de métal marqué d'une empreinte officielle authentifiant sa valeur monétaire. - [Familier] Donner la pièce à quelqu'un : lui donner un pourboire. - [Figuré, familier] Rendre à quelqu'un la monnaie de sa pièce : prendre sa revanche sur lui, lui rendre la pareille. [Spécialement] - Pièce d'habitation ou, absolument, pièce : dans une habitation, chacune des parties habitables délimitées par des murs ou des cloisons. - [Elliptiquement] Un trois-pièces : un appartement de trois pièces. Pièces d'écriture ou, absolument, pièce : document écrit. - DROIT PÉNAL, PROCÉDURE : Pièce à conviction : document ou objet établissant la preuve matérielle d'un acte criminel. - [Courant] Pièces à l'appui : en se fondant sur des pièces, et, par extension, avec des preuves. Pièce de théâtre ou, absolument, pièce : oeuvre théâtrale. Pièce de musique ou, absolument, pièce : oeuvre musicale. Pièce d'un jeu ou, absolument, pièce : figurine symbolique d'un élément du jeu. - [Spécialement] ÉCHECS : Pièce d'échecs ou, absolument, pièce (par opposition à pion) : le roi, la reine, le fou et le cavalier. HÉRALDIQUE : - Pièce honorable : figure géométrique conventionnelle qui ne doit pas couvrir plus d'un tiers de l'écu. Objet considéré comme constituant un tout par lui-même, du point de vue de son usage, de sa fonction. - Une pièce d'eau : un bassin ornemental empli d'eau. Partie appartenant à un tout dont elle a été séparée. - Mettre en pièces : briser, déchirer ; par extension, tuer, massacrer. - Tailler en pièces : massacrer. - Faire pièce à quelqu'un : le mettre en échec, s'opposer à lui. COUTURE : Élément ajouté à un ensemble pour le compléter, remplacer une partie définitive, spécialement à un vêtement. - Fait de pièces et de morceaux : qui manque d'unité, disparate. - Cette histoire est inventée de toutes pièces : rien n'est vrai dans cette histoire, aucun de ses éléments n'est véridique.
  • théâtre : Lieu où des comédiens représentent un spectacle ; le spectacle lui-même. La polysémie du terme est particulièrement intéressante puisqu'elle nous permet d'abolir la séparation entre la scène (où se loue le spectacle) et la salle (le lieu public).
  • savoir-faire : Ensemble de procédés de gestes habituels permettant la réalisation régulière de certains buts.

           • Il n'y a pas que la comédie qui fasse rire (même si évidemment c'est le genre privilégié).

            • Le comique fait rire mais aurait une/des autres fonctions.

Il faut donc se demander ce qu'apporte le rire dans une pièce de théâtre.

            Dans une première partie, il serait bon de rappeler les divers éléments comiques dans les comédies et, dans une deuxième partie, on pourrait montrer que le comique ne vise pas que le rire. Enfin, dans une troisième partie, il serait intéressant de voir ce qu'apporte le comique dans une pièce plutôt sombre.

 



              B- Molière moraliste             Au XVIIe siècle, Molière est le roi des comédies et cependant, il est profondément moraliste dans l'âme. Ainsi, il ne va pas écrire ses pièces uniquement pour faire rire. Il voulait faire « rire les honnêtes gens » mais il ne divertissait pas que pour divertir : par ses comédies, Molière dénonce le ridicule d'une société. * Critique les défauts des hommes et par exemple, l'hypocrisie Cf. Tartuffe. Évoquer le jeu des personnages entre l'hypocrite tenté et le mari qui ne veut rien voir obligé de reconnaître ses torts et celui de son cher Tartuffe. * Dénonce certaines catégories de gens, comme les médecins. Diafoirus : parle le latin, se contredit, mauvais médecin, hypocrite et intéressé. Cf. dans l'oeuvre de Molière, nombreuses attaques contre les médecins.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ? Corrigé de 1143 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ?" a obtenu la note de :

5.3 / 10

Corrigé consulté par :
  • DavLbr-227926 (Hors-ligne), le 16/01/2014 à 16H12.
  • yoanta (Hors-ligne), le 02/05/2012 à 02H11.
  • nellyfa (Hors-ligne), le 03/04/2012 à 03H09.
  • mmehappy (Hors-ligne), le 23/02/2012 à 23H15.
  • jambonsdanslanus (Hors-ligne), le 22/05/2011 à 22H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    il est d'autant plus efficace qu'un esprit de désinvolture apparent. Il ne faut négliger aucun propos, chaque mot a un sens particulier. Peut-être est -ce pour cette raison que l'on distingue plusieurs types de comédies ( auxquelles on attribue alors des fonctions plus ou moins nombreuses: le rire bien entendu, mais aussi la r éflexion, la dénonciation): la comédie de boulevard (Dell'Arte), la comédie comique, la comédie d'intrigue... Nous nous rendons bien compte que les aspects comiques mettent en valeur des idées que l'auteur a voulu faire passer avec légèreté. Mais l'humour n'est il pas un moyen efficace de parer la censure, de d étourner l'attention des plus «na ïfs» et surtout des plus «dangereux». n'oublions pas qu'aujourd'hui nous possédons des droits, dont la liberté de penser, d'expression; mais dans un contexte de monarchie absolue le mot «droit» n'existe pas.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Nature nous découvre cette confusion : les peintres tiennent que les mouvements et plis du visage qui servent au pleurer servent aussi au rire (...) Et l'extrémité du rire se mêle aux larmes., MONTAIGNE, Essais, II, XX.

    Ajouté par webmaster

    (...) mais il possédait un don particulier, celui de rire, non pas du rire attique, mais du gros rire largement épanoui et bêtement irrésistible qui fait se tenir les côtes et soulève les flancs par des hoquets convulsifs. Ce rire, Paul de Kock le provoque par des situations comiques d'un ton douteux, des chutes ridicules (...), Th. GAUTIER, Portraits contemporains, Paul de Kock.

    Ajouté par webmaster

    .1 Et pourtant sa conversation était d'une gaieté continue, elle faisait rire perpétuellement par des rapprochements comiques, une manière spirituelle de raconter la moindre chose., PROUST, Jean Santeuil, Pl., p. 522.

    Ajouté par webmaster

    (...) le directeur -(de théâtre) ne pense qu'à la recette et fait -mousser la pièce dans les journaux (...), A. DE MUSSET, Musique, 1ËeËr janv. 1839, Concert MËlËlËe Garcia.

    Ajouté par webmaster

    On n'imagine pas récit plus correct, plus clair, plus élégant, plus aisé, que celui que fait Léon Blum, au pied levé, d'un évènement, d'un livre, ou d'une pièce de théâtre. Quel excellent «rapporteur» il doit faire au Conseil d'État!, GIDE, Journal, 5 janv. 1907.

    Ajouté par webmaster

    Mais elle n'empêchait pas mon rire devant certaines excentricités, bizarreries ou méchancetés comiques., Georges LECOMTE, Ma traversée, p. 24.

    Ajouté par webmaster

    Le grand cuisinier se reconnaît mieux à la perfection d'une pièce de boeuf, que dis-je? à l'assaisonnement d'une salade, qu'à la richesse de ses entremets., A. MAUROIS, les Discours du DËr O'Grady, VIII.

    Ajouté par webmaster

    Le grand cuisinier se reconnaît mieux à la perfection d'une pièce de boeuf, que dis-je? à l'assaisonnement d'une salade, qu'à la richesse de ses entremets., A. MAUROIS, les Discours du DËr O'Grady, VIII, p. 89.

    Ajouté par webmaster

    .2 Et comme l'efficacité des masques, qui servent aux opérations de magie de certaines peuplades, s'épuise, - et ces masques ne sont plus bons qu'à rejeter dans les musées -, de même s'épuise l'efficacité poétique d'un texte (...), A. ARTAUD, le Théâtre et son double, Idées/Gallimard, p. 119.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    Les aspects comiques d'une pièce de théâtre (textes et représentations) ne servent-ils qu'à faire rire ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo