LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce que faire une expérience ? Peut-on apprendre à penser ? >>


Partager

L'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ?



Publié le : 6/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ?
Zoom
  • Ne pas croire, c'est mettre en doute.

 

  • Penser aux exemples historiques de doute en philosophie.

 

  • La formulation du sujet invite à en pas se contenter de la définition proposée.

 



Elle se distingue de toutes les formes de croyance en ceci précisément qu'elle résiste à l'épreuve du doute et que, chaque fois que j'en fais l'expérience, je ne peux que me laisser convaincre par la certitude et l'évidence de sa vérité.Toutefois toutes les formes de croyances sont-elles rejetées au même titre par la philosophie ? Peut-on dire que l'opinion, la croyance superstitieuse et la foi religieuse sont mises sur le même plan par la philosophie ? Les exemples ne manquent pourtant pas de philosophes ayant fait preuve sinon d'une réelle ferveur religieuse, du moins de la compatibilité entre une démarche de nature religieuse et les exigences de la pensée en mode philosophique. La question qui se pose est de savoir si leur conviction religieuse, leur expérience de foi, peut se concilier avec la démarche philosophique. Les penseurs chrétiens du Moyen-âge, pour qui les vérités de la foi allaient de soi, distinguaient entre la scientia divina et la sacra doctina, entre une théologie naturelle, partie de la philosophie ayant trait aux «choses divines » et qui s'appuie sur la «lumière naturelle», c'est-à-dire en fait sur la raison, et la théologie révélée qui prend pour point de départ les vérités révélées de la foi chrétienne. Mais il est clair que, pour eux, la philosophie restait ordonnée à la religion, la raison accordée à la foi. La philosophie servante de la théologie avait pour fonction de disposer l'esprit à accueillir la vérité ; le philosophe religieux au Moyen Age cherchait à savoir parce qu'il cherchait à croire, d'où la difficulté de considérer ces penseurs comme d'authentiques philosophes. Il semble donc que, entre l'attitude religieuse et ses exigences et l'attitude philosophique, il y ait une différence radicale et que l'esprit d'examen et le doute, qui en procèdent, sont des constituants essentiels de l'attitude philosophique. Peut-on toutefois affirmer que cette position duphilosophe est aussi solide qu'il y paraît ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3445 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'attitude philosophique peut-elle être définie par la décision de ne jamais croire ?" a obtenu la note de :

5.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • nathan44410-195475 (Hors-ligne), le 02/11/2013 é 02H11.
  • lausan01 (Hors-ligne), le 04/10/2010 é 04H13.
  • Seebastien66261 (Hors-ligne), le 03/10/2010 é 03H16.
  • Lenna45364 (Hors-ligne), le 13/11/2009 é 13H12.
  • Greg39352 (Hors-ligne), le 10/10/2009 é 10H10.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Introduction

    • I. Caractère volontaire du doute philosophique.
    • II. Le doute ne peut être définitif.
    • III. L'accès au système.

    Conclusion

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit