NoCopy.net

Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Autrui peut-il être perçu comme un autre moi ... L'existence humaine est-elle structurée par l ... >>


Partager

Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?



Publié le : 9/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?
Zoom

Autrui n'est pas moi. Or ce qui n'est pas moi est d'abord considéré comme un objet ? Autrui serait-il alors un simple objet comme les autres ? Comment parvenons-nous à distinguer autrui d'un objet ?



- Le but qu'on se propose d'atteindre (cf. un objectif).Le problème de la reconnaissance d'autrui comme alter ego ne requiert peut-être, pour devenir accessible et soluble, que l'analyse minutieuse de ce phénomène élémentaire : la simple perception d'autrui, tour à tour corps vivant apparaissant dans mon champ de vision et regard extérieur pesant sur moi.Autrui peut-il être perçu comme un autre moi ?Husserl renouvelle le geste cartésien consistant à faire de la conscience de soi de l'ego le point de départ de la philosophie. Mais Husserl estime que le phénomène de l'incarnation permet mieux que tout autre d'expliquer que le moi puisse transférer à autrui ce sens d'ego qui lui est apparu avec la prise de conscience de sa propre existence. Car enfin, pour que je puisse conférer à autrui le statut d'alter ego, il faut d'abord que j'aie constitué en moi et pour moi le sens d' ego. Or si, par un effort de réflexion, je fais abstraction de tout ce qui m'est étranger, il ne restera de cette opération d'abstraction, en tant que « sphère « de ce qui m'est absolument propre, que mon corps : cette chair vivante que je meus, avec laquelle je perçois, et qui sert de pôle de référence par rapport auquel tous les corps physiques (les réalités matérielles perçues) se situent dans l'espace. Cependant ces corps ne sont pas tous perçus de la même façon : certains sont en chacune de leurs manifestations l'expression d'une vie psychique. Les gestes d'autrui, les mouvements de son corps, se donnent comme autant d'indices de l'existence en lui d'une vie de conscience analogue à la mienne.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ? Corrigé de 4555 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • ggsin-237045 (Hors-ligne), le 23/11/2014 é 23H21.
  • ggsin-237045 (Hors-ligne), le 23/11/2014 é 23H18.
  • Dulcatti53404 (Hors-ligne), le 13/01/2010 é 13H09.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Autrui est-il un objet ou ce par quoi je deviens objet ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit