LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La bienveillance est-elle une attitude spont ... Quel est le véritable objet du désir ? >>


Partager

Autrui est-elle une voie d'accès nécessaire vers moi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Autrui est-elle une voie d'accès nécessaire vers moi-même ?



Publié le : 28/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	Autrui est-elle une voie d'accès nécessaire vers moi-même ?
Zoom

Du latin alteri huic, "autrui" renvoie à l'autre, à ce qui n’est pas moi en ce qu'il n'y est pas identique. Ce qui caractérise autrui est donc sa différence essentielle avec moi-même. Cette définition met en évidence le problème qui régit la connaissance d’autrui comme la connaissance de soi : Comment connaître autrui sans connaître ce que je suis, puisque celui-ci se définit essentiellement par rapport à moi ? Et inversement, comment se connaître soi-même sans se confronter à l’existence d’autrui ? Afin de se connaître soi-même, autrui est-il une nécessaire voie d’accès ? Il semble si une connaissance de soi par la seule introspection semble théoriquement possible, j’ai empiriquement besoin d’autrui pour me connaître moi-même. Et même davantage : loin de n’être qu’un moyen heuristique, autrui contribue à me constituer.



  2/ Mon identité individuelle, et la conscience que j'ai de moi-même m'étant révélée par ma propre pensée, celle-ci se trouve tributaire du langage par lequel elle l'exprime. La pensée apparaît en effet consubstantielle au langage : selon Merleau-Ponty, pas plus que l'âme n'a un corps, la pensée n'a un langage : elle est langage. La pensée est ainsi indissociable de sa formulation. Or, le langage est essentiellement collectif. Dans Les Recherches Philosophiques, Wittgenstein a en effet montré qu'il n'existait pas de langage privé (un mot est dépourvu de sens si une seule personne l'utilise). Sans le langage constitué pour communiquer avec autrui, la pensée qui me permet la révélation de ma propre conscience ne serait donc pas possible.   III/ Plus encore qu'une voie d'accès vers moi-même, autrui me constitue   1/ Puisque selon les mots d'Aristote, « l'homme est un animal politique », isoler l'homme de ses congénères n'a guère de sens. Dès lors que la sociabilité de l'homme est partie de sa nature, autrui n'est pas seulement un moyen heuristique : le lien avec autrui me constitue. L'expérience montre bien que l'extrême solitude mène le plus souvent à la folie plutôt qu'à la découverte de soi-même.   2/ Autrui me constitue également d'un point de vue psychanalytique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1184 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Autrui est-elle une voie d'accès nécessaire vers moi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit