L'avenir est-il une page blanche ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Tout s'en va-t-il avec le temps ? Le temps n'est-il qu'une limite ? >>


Partager

L'avenir est-il une page blanche ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'avenir est-il une page blanche ?



Publié le : 8/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

L'avenir est-il une page blanche ?
Zoom

Les pages de l’agenda des jours passés sont remplies de notes et de rendez-vous. Elles sont déjà écrites, le passé est accompli. Par contre, les pages des jours « à venir « ne sont pas encore écrites, elles sont « à écrire « au fil des décisions et des projets à faire. L’avenir se présente comme une page blanche, non encore écrite ; un espace de liberté absolue. Cependant, nous ne pouvons donner n’importe quel visage aux jours et aux années prochains. Nos projets sont des représentations qui plongent leurs racines dans notre expérience vécue, passé et présente. Les décisions prises ont des conséquences certaines sur l’avenir. Si le passé oriente l’avenir, ce dernier ne serait-il pas déjà écrit ? La page blanche représentant l’avenir ne serait alors qu’une illusion.



Cela pose la question de la liberté : puis-je écrire mon avenir comme on écrit sur une page blanche ? N'a-t-on pas tendance à dire que l'avenir est déjà écrit, déjà tracé ? La page de l'avenir ne contient-elle pas déjà le passé et le présent entre ses lignes ? Quelle est ma faculté à écrire cet avenir ? Dans quelle mesure peut-on dire que nous écrivons vraiment notre histoire, au sens où justement on écrit toujours une histoire au passé et non au futur ? La vie vaut-elle vraiment la peine d'être vécue si l'on sait par avance que, quoi que l'on fasse, on est tous promis à une fin prédéterminée ? Vouloir écrire l'avenir serait le maîtriser : cela pose alors la question de notre rapport avec la mort, avec le temps, au sens où on chercherait par là une forme de dépassement de notre finitude. La page blanche pose la question de la liberté, et corrélativement du FATALISME : Doctrine selon laquelle tout homme a un destin inévitable, si bien que la liberté est une illusion. L'argument paresseux, fataliste, rapporté par Cicéron, enseigne une passivité totale, puisqu'il est inutile d'essayer d'échapper à son destin. fatalisme, du déterminisme, par opposition au hasard, à la contingence.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'avenir est-il une page blanche ? Corrigé de 4291 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'avenir est-il une page blanche ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Cynthia098-269775 (Hors-ligne), le 10/03/2016 é 10H19.
  • thomasG92-269764 (Hors-ligne), le 10/03/2016 é 10H17.
  • basquo-259668 (Hors-ligne), le 03/05/2015 é 03H13.
  • christophe-175129 (Hors-ligne), le 12/06/2012 é 12H02.
  • romimidamour (Hors-ligne), le 11/03/2012 é 11H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    L'avenir est-il une page blanche ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit