NoCopy.net

Avoir raison est-il suffisant pour convaincre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La technique contribue-t-elle à faire le bon ... Peut-on filmer de la littérature ? >>
Partager

Avoir raison est-il suffisant pour convaincre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Avoir raison est-il suffisant pour convaincre ?



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format FLASH protégé

	Avoir raison est-il suffisant pour convaincre	?
Zoom
  • avoir : Tenir en sa possession. - Avoir du bien, de la fortune. - Porter sur soi. Elle avait une robe bleue avec un col blanc. - Bénéficier de, subir. Nous avons eu du soleil. Nous aurons de la pluie et du froid. - Contenir, présenter. Cette veste a deux boutons. - Mesurer. Le mur a trois mètres de longueur. - Obtenir. Mon frère vient d\'avoir son baccalauréat. - Être lié par la parenté, l\'alliance, l\'amitié. Avoir un frère, une belle-soeur. Avoir des amis. - Se distinguer par telle particularité. Avoir les yeux noirs. Avoir du charme, de l\'esprit. - Éprouver. Avoir de la peine. Avoir froid. - En avoir pour : suivi de l\'indication d\'une somme ou d\'une durée. Nous en aurons pour deux mille francs. Nous en avons encore pour trois mois. - En avoir assez : être excédé. - Quoi qu\'il en ait, malgré qu\'il en ait : malgré lui. - Avoir beau : s\'efforcer vainement de. Il a eu beau supplier, elle n\'a pas cédé. - Avoir à : devoir. J\'ai à résoudre une question difficile. - N\'avoir qu\'à : exprime qu\'une action simple suffit. Il n\'a qu\'un mot à dire et tout est résolu. - Avoir en : éprouver tel sentiment. Avoir quelqu\'un en estime. Avoir la trahison en horreur. - Il y a : il existe. Il y a un lycée dans notre ville. - Il y a : suivi d\'une indication de distance ou de durée. Il y a deux kilomètres d\'ici à la rivière. Il y a un quart d\'heure que j\'attends. - Il n\'y a qu\'à : il suffit de. - Employé comme auxiliaire pour former les temps composés. J\'ai chanté. Elle a été malade.
  • raison : Du latin ratio, « calcul », « faculté de calculer, de raisonner » (en grec logos). * Au sens subjectif : mode de penser propre à l'homme (lui-même défini comme « animal raisonnable »). * Par opposition à l'intuition : faculté de raisonner, c'est-à-dire de combiner des concepts et des jugements, de déduire des conséquences. * Par opposition à la passion ou à la folie : pouvoir de bien juger, de distinguer le vrai du faux, le bien du mal. * Par opposition à la foi : la « lumière naturelle », naturellement présente en tout homme. * Par opposition à l'expérience : faculté de fournir des principes a priori (c'est-à-dire indépendants de l'expérience)* Au sens objectif : principe d'explication, cause (exemple : les raisons d'un phénomène). * Argument destiné à légitimer un jugement ou une décision (exemple : donner ses raisons).

Devant ses juges, Socrate s'en tient à la seule exigence de vérité. Il se propose de les convaincre, mais en s'adressant à leur seule raison : d'où son refus de recourir aux diverses sollicitations de la sensibilité dont usent ordinairement les avocats et les orateurs. Tout son discours ne vise à établir qu'une chose : qu'il a raison contre ses calomniateurs. Un tel courage a-t-il un sens? Au-delà d'une réponse hâtive évoquant la condamnation de Socrate comme une preuve de l'impuissance de la seule raison, il faut sans doute mesurer toutes les implications d'un choix proprement philosophique. Trop lucide pour surestimer les effets de son discours sur des personnes soumises depuis longtemps aux calomnies répandues sur son compte, Socrate fait-il un pari ultime sur un éventuel sursaut de leur esprit critique? Ou bien, plus vraisemblablement, entend-il affirmer jusqu'au bout la cohérence d'une attitude délibérée, en s'interdisant tout moyen de survie qui invaliderait le sens même de sa vie? Difficile maintien d'une exigence idéale qui fait tout le sens de la philosophie, l'attitude de Socrate répond à la simple volonté d'être cohérent avec soi-même. Et la condamnation finale ne vaut pas démenti infligé par les faits au pouvoir de la raison; pas plus qu'un déni de justice ne disqualifie l'idée même de justice. Les juges grecs étaient peut-être convaincus, mais ne semblaient pas prêts à se l'avouer à eux-mêmes. Avoir raison est-il suffisant pour convaincre ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Avoir raison est-il suffisant pour convaincre	? Corrigé de 3353 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Avoir raison est-il suffisant pour convaincre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • zac54 (Hors-ligne), le 03/05/2013 à 03H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    « Imitant en cela les voyageurs qui, se trouvant égarés en quelque forêt, ne doivent pas errer en tournoyant, tantôt d'un côté, tantôt d'un autre, ni encore moins s'arrêter en une place, mais marcher toujours le plus droit qu'ils peuvent vers un même côté, et ne le changer point pour de faibles raisons, encore que ce n'ait peut-être été au commencement que le hasard seul qui les ait déterminés à le choisir : car, par ce moyen, s'ils ne vont justement où ils désirent, ils arriveront au moins à la fin quelque part, où vraisemblablement ils seront mieux que dans le milieu d'une forêt. Et ainsi, les actions de la vie ne souffrant souvent aucun délai, c'est une vérité très certaine que lorsqu'il n'est pas en notre pouvoir de discerner les plus vraies opinions, nous devons suivre les plus probables. » (Descartes, Discours de la méthode).

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Il est aisé de convaincre un enfant que ce qu'on lui veut enseigner est utile : mais ce n'est rien de le convaincre, si l'on ne sait le persuader. En vain la tranquille raison nous fait approuver ou blâmer; il n'y a que la passion qui nous fasse agir (...), ROUSSEAU, Émile, III.

    Ajouté par webmaster

    -Convaincre (...) marque un acquiescement de l'esprit produit par des preuves qui forcent de convenir que celui qui parle a raison, et ne laissent rien à objecter. -Persuader (...) exprime un acquiescement de la volonté, gagnée à ce qu'on lui propose, et comme tournée ou convertie., LAFAYE, Dict. des synonymes, Convaincre...

    Ajouté par webmaster

    Je vous ai envoyé mon travail préparatoire au scénario du -Maître de Ballantrae. Il est suffisant tel quel pour indiquer la ligne tant spirituelle qu'objective du scénario. Il est suffisant en conséquence pour permettre à un commanditaire de se décider. Que le commanditaire lise le roman., A. ARTAUD, Lettre à MËmËe Yvonne Allendy, 19 avr. 1929, -in OE. compl., Pl., t. III, p. 162.

    Ajouté par webmaster

    Craignez celui qui veut avoir raison. Il imagine entre le vrai et sa personne une relation spécialement étroite et il prend la «raison» pour une épouse dont il est jaloux. Mélange (1939) Valéry, Paul

    Ajouté par webmaster

    Il ne faut pas avoir trop raison quand on veut avoir les rieurs de son côté; avoir un tantinet tort est même une preuve de bon goût. Par-delà le bien et le mal (1886), 221 Nietzsche, Friedrich Wilhelm

    Ajouté par webmaster

    .1 Quand je demandais à Rodin pourquoi ce départ m'avait été caché, pourquoi je n'avais pas suivi ma maîtresse, il m'assurait que l'unique raison avait été de prévenir une scène douloureuse pour l'une et pour l'autre, et qu'assurément je reverrais bientôt celle que j'aimais. Il fallut se payer de ces réponses, mais s'en convaincre était plus difficile., SADE, Justine..., t. I, p. 123.

    Ajouté par webmaster

    Vous voyez bien que je suis trop jeune pour vous, puisque déjà vous me reprochez de parler sans raison! Je ne puis pas avoir plus de raison que mon âge n'en comporte., G. SAND, la Mare au diable, XI, p. 95.

    Ajouté par webmaster

    (...) il ergote volontiers, ne cherchant du reste pas à convaincre l'adversaire, mais à lui clouer le bec et à avoir le dernier mot (...), GIDE, Journal, 13 janv. 1943, p. 79.

    Ajouté par webmaster

    (...) la raison finira par avoir raison (...), D'ALEMBERT, Lettre à Voltaire, 23 janv. 1757.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Avoir raison est-il suffisant pour convaincre ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo