Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Freud: L'erreur n'est-elle due qu'à l'ignora ... Descartes: Est-il nécessaire de douter pour ... >>
Partager

Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ?



Publié le : 15/3/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

	Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ?
Zoom
  • bachelard : A une époque de grandes révolutions scientifiques, Gaston Bachelard s'efforce de faire la part de l'imagination dans la théorie scientifique et, inversement, de proposer une science objective de l'imagination poétique.
  • opinion : Idée sans contenu démontré par la raison. L'opinion s'oppose, dans la philosophie platonicienne, à l'Idée. L'opinion renvoie au particulier, l'Idée à l'universel. Un jugement de goût relève de l'opinion. Définir ce qu'est l'essence de la beauté relève de l'Idée. OPINION DROITE: Selon Platon, c'est une connaissance vraie mais non justifiée ni fondée pour celui qui l'émet.
  • obstacle : Ce qui empêche ou retarde une action, une progression ; difficulté, empêchement.
  • connaissance : CONNAÎTRE / CONNAISSANCE: 1. Être familier de quelqu'un ou quelque chose. 2. Discerner, distinguer quelque chose : « Le premier et le moindre degré de connaissance, c'est d'apercevoir » (CONDILLAC) 3. Posséder une représentation de quelque chose, en part. une représentation exacte. 4. Connaissance: a) Acte par lequel un sujet s'efforce de saisir de saisir et de se représenter les objets qui se présentent à lui. b) Résultat de cet acte.

Une des thèses principales de La Formation de l’Esprit Scientifique est « la suprématie de la connaissance abstraite et scientifique sur la connaissance première et intuitive » Pour Bachelard, l’abstraction se réalise dans le processus de rectification discursive propre aux mathématiques, qui ont un rôle « non plus descriptif mais formateur »; l’ordre abstrait, parce qu’il est prouvé, a une valeur de vérité. Les mathématiques employées doivent être algébriques : elles ne se limitent pas ici à une géométrisation des phénomènes, mais à une réelle explication.



La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. S'il lui arrive, sur un point particulier, de légitimer l'opinion, c'est pour d'autres raisons que celles qui fondent l'opinion ; de sorte que l'opinion a, en droit, toujours tort. L'opinion pense mal ; elle ne pense pas : elle traduit des besoins en connaissances. En désignant les objets par leur utilité, elle s'interdit de les connaître. On ne peut rien fonder sur l'opinion : il faut d'abord la détruire. Elle est le premier obstacle à surmonter. Il ne suffirait pas, par exemple, de la rectifier sur des points particuliers, en maintenant, comme une sorte de morale provisoire, une connaissance vulgaire provisoire. L'esprit scientifique nous interdit d'avoir une opinion sur des questions que nous ne comprenons pas, sur des questions que nous ne savons pas formuler clairement. Avant tout, il faut savoir poser des problèmes. Et quoi qu'on dise, dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ?	Corrigé de 2033 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • eleana34 (Hors-ligne), le 31/10/2011 à 31H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Nous arrivons donc à une conclusion bien paradoxale, que Nietzsche assume et formule clairement : « Mais cela ne revient-il pas, au fond, à dire que c'est uniquement lorsque la conviction cesse d'être conviction qu'elle peut acquérir droit de cité dans la science ? ». En effet, une conviction qui ne vaut que comme hypothèse perd toutes ses prérogatives de conviction. D'où une critique de la conviction semblable à la théorie de Platon sur la connaissance : « La discipline de l'esprit scientifique ne commencerait-elle pas seulement au refus de toute conviction ? ». En effet, cela rejoint l'idée selon laquelle la recherche de la vérité suppose la remise en question et l'abandon de tous les préjugés (au sens littéral de « ce qui précède le jugement ») et de toutes les opinions. C.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    "En fait, on connaît contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites, en surmontant ce qui, dans l’esprit même, fait obstacle à la spiritualisation." > Gaston Bachelard

    Ajouté par webmaster

    L'OPINION ET LA SCIENCE "L'opinion a, en droit, toujours tort." Bachelard, La Formation de l'esprit scientifique, 1938.

    Ajouté par webmaster

    (...) dans la vie scientifique, les problèmes ne se posent pas d'eux-mêmes. C'est précisément ce -sens du problème qui donne la marque du véritable esprit scientifique. Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S'il n'y a pas eu de question, il ne peut y avoir de connaissance scientifique. Rien ne va de soi. Rien n'est donné. Tout est construit. Une connaissance acquise par un effort scientifique peut elle-même décliner. La question abstraite et franche s'use : la réponse concrète reste. Dès lors, l'activité spirituelle s'invertit et se bloque., G. BACHELARD, la Formation de l'esprit scientifique, p. 14.

    Ajouté par webmaster

    (...) c'est l'opinion des autres et non la mienne qui constitue mon standing., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. XII, XII, p. 118.

    Ajouté par webmaster

    « La science, dans son besoin d'achèvement comme dans son principe, s'oppose absolument à l'opinion. » Bachelard, La Formation de l'esprit scientifique, 1938.

    Ajouté par webmaster

    L'épistémologie contemporaine constitue de plus en plus un champ de recherches à la fois scientifiques et autonomes, qui constitueraient une discipline séparée, reconnue et dûment étiquetée, si elle n'était pas par sa nature même essentiellement interdisciplinaire., J. PIAGET, Logique et Connaissance scientifique, Encycl. Pl., p. XI.

    Ajouté par webmaster

    Bachelard, « C'est en termes d'obstacles qu'il faut poser le problème de la connaissance scientifique»: la notion d'obstacle épistémologique

    Ajouté par webmaster

    La critique littéraire classique entrave cet essor divergent. Dans ses prétentions à une connaissance psychologique instinctive, à une intuition psychologique native, qui ne s'apprend pas, elle réfère les oeuvres littéraires à une expérience psychologique désuète, à une expérience ressassée, à une -expérience fermée., G. BACHELARD, l'Eau et les Rêves, p. 81.

    Ajouté par webmaster

    L'OPINION ET LA PHILOSOPHIE "On la nomme (l'opinion) la reine du monde ; elle l'est si bien, que quand la raison veut la combattre, la raison est condamnée à mort." Voltaire, Dictionnaire philosophique, 1764.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Bachelard: L'opinion constitue-t-elle un obstacle à la connaissance ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo