NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'art de raisonner se réduit à une langue bie ... Le roman permet-il donc d'ouvrir les yeux du ... >>


Partager

BALZAC, Eugénie Grandet, « portrait de Melle d'Aubrion » Commentaire rédigé du passage depuis « Mademoiselle d'Aubrion… » jusqu’à « …dans un musée. »

Littérature

Aperçu du corrigé : BALZAC, Eugénie Grandet, « portrait de Melle d'Aubrion » Commentaire rédigé du passage depuis « Mademoiselle d'Aubrion… » jusqu’à « …dans un musée. »



document rémunéré

Document transmis par : mgallier


Publié le : 21/9/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

BALZAC, Eugénie Grandet, « portrait de Melle d'Aubrion » Commentaire rédigé du passage  depuis « Mademoiselle d'Aubrion… » jusqu’à « …dans un musée. »
Zoom

Les romanciers majeurs du XIXème, Stendhal, Balzac, Flaubert, ont su donner vie à des univers romanesques très caractérisés, tant par leur manière d’évoquer des lieux que par leurs personnages. Ces « êtres de papier « sont devenus, pour les lecteurs, indissociables de leurs auteurs : Stendhal et Julien ou Fabrice, sans oublier Flaubert qui se plaisait à dire : « Madame Bovary, c’est moi ! « Dans son roman Eugénie Grandet, paru en 1833, Balzac fait évoluer un petit nombre de personnages, dans le cadre provincial de la ville de Saumur où l’intrigue se noue autour sur la passion d’Eugénie pour son cousin, sur fond d’avarice paternelle. Le roman présente un certain nombre de portraits plus ou moins détaillés et parfois qui évoluent au fil de l’histoire, telle la servante, « la grande Nanon «, qui est campée avec de nombreux de détails comiques mais aussi cruels, et que l’on retrouve dans les derniers instants de l’histoire, devenue Madame Cornoiller, « bourgeoise de Saumur «.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1891 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "BALZAC, Eugénie Grandet, « portrait de Melle d'Aubrion » Commentaire rédigé du passage depuis « Mademoiselle d'Aubrion… » jusqu’à « …dans un musée. »" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit