Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Baruch SPINOZA: Dépendance et liberté Baruch SPINOZA: les richesses, les honneurs ... >>
Partager

Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde

Philosophie

Aperçu du corrigé : Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde



Publié le : 10/4/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde
Zoom

Le but fondamental de la philosophie chez Spinoza est la constitution d’une authentique éthique du bonheur et de la liberté. A cette fin, l’œuvre de Spinoza s’élabore d’une part comme une théorie de la connaissance, mais aussi comme réflexion morale, politique et théologique. Dans son Traité Politique,  il expose sa théorie du droit, et réfléchit ainsi sur le sens de l’institution politique. Dans ce passage du chapitre 4 du livre V du traité, Spinoza s’interroge sur la nature de la paix instaurée à l’intérieur de l’Etat civil. La paix ne se définit-elle que comme situation de non-violence, quelque soit les moyens mis en place pour y parvenir, ou relève-t-elle à l’inverse d’une disposition spécifique des membres de la société ? L’enjeu est de comprendre qu’elle est la vie et l’action humaine par excellence et dans quelle mesure l’Etat peut y conduire les individus.



Si dans une Cité les sujets ne prennent pas les armes parce qu'ils sont sous l'empire de la terreur, on doit dire, non que la paix y règne, mais plutôt que la guerre n'y règne pas. La paix en effet n'est pas la simple absence de guerre, elle est une vertu qui a son origine dans la force d'âme car l'obéissance est une volonté constante de faire ce qui, suivant le droit de la Cité, doit être fait. Une Cité [...] où la paix est un effet de l'inertie des sujets conduits comme un troupeau et formés uniquement à la servitude, peut être appelée « solitude », plutôt que « Cité ». Quand nous disons que l'État le meilleur est celui où les hommes vivent dans la concorde, j'entends qu'ils vivent d'une vie proprement humaine, d'une vie qui ne se définit point par la circulation du sang et l'accomplissement des autres fonctions communes à tous les animaux. Baruch SPINOZA


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde	Corrigé de 1370 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • aurel167394852-23423 (Hors-ligne), le 22/04/2014 à 22H21.
  • Jean-ma2b (Hors-ligne), le 26/04/2013 à 26H09.
  • geromc1995-182056 (Hors-ligne), le 24/10/2012 à 24H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    L'homme juste et libre est celui qui connaît la vraie raison des lois. [ ] Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    l'homme juste et libre est celui qui connaît la vraie raison des lois. Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    La générosité est un désir par lequel un individu s'efforce d'assister les autres hommes et d'établir entre eux et lui un lien d'amitié. Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    L'état le meilleur de société est celui où l'état légitime est légal, et où l'état légal est légitime? ? Louis Gabriel Ambroise, vicomte de Bonald, Législation primitive, considérée dans les derniers temps par les seules lumières de la raison

    Ajouté par webmaster

    « C'est seulement dans la mesure où les hommes vivent sous la conduite de la Raison qu'ils s'accordent toujours nécessairement en nature. » Spinoza, Éthique, 1677 (posth.)

    Ajouté par webmaster

    La renommée a aussi ce grand recul, que si nous la poursuivons, nous devons gouverner notre vie de façon à plaire à la fantaisie des hommes, évitant ce qu'ils désapprouvent et cherchant ce qui leur plaît. [ Traité sur la réforme de l'entendement ] Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    La renommée a aussi ce grand recul, que si nous la poursuivons, nous devons gouverner notre vie de façon à plaire à la fantaisie des hommes, évitant ce qu'ils désapprouvent et cherchant ce qui leur plaît. Traité sur la réforme de l'entendement Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    Nul ne peut avoir Dieu en haine. l'Ethique, Livre V Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    Les hommes se trompent en ce qu'ils pensent être libres et cette opinion consiste en cela seul qu'ils sont conscients de leurs actions, et ignorants des causes par lesquelles ils sont déterminés. [ L'Ethique, Livre II ] Spinoza, Baruch

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Baruch SPINOZA: l'État le meilleur est celui ou les hommes vivent dans la concorde

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo