LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les barrages (Sciences & Techniques) Les bateaux à voile (Sciences & Techniques) >>


Partager

Les bateaux à moteur (Sciences & Techniques)

Sciences et techniques

Aperéu du corrigé : Les bateaux à moteur (Sciences & Techniques)



Format: Document en format FLASH protégé

Les bateaux à moteur (Sciences & Techniques)
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Les bateaux à moteur (Sciences & Techniques)




Jusqu'en 1790, date à laquelle apparaissent les premiers navires en fer, tous les bateaux étaient construits en bois et avaient pour seul moyen de propulsion le vent ou la force humaine. Aujourd'hui, l'acier et les moteurs remplacent le bois et le vent. Il y a environ 200 ans, il semblait presque inconcevable de construire un bateau en fer. Puisque ce dernier est plus lourd que le bois, l'embarcation devait logiquement couler. Ce que l'on ignorait alors, c'est que la capacité de flottabilité d'un corps dépend du rapport entre son poids et son volume. Un bloc de fer ne flotte pas. Pourtant, ce même bloc transformé en coque de bateau flottera si le volume de celle-ci est assez grand par rapport à son poids. Un objet plongé dans l'eau en déplace - ou en écarte - une certaine quantité jusque-là maintenue immobile par une force de poussée ascendante, produite par la masse de liquide environnant. La même poussée va s'exercer sur ce corps et, par conséquent, réduire son poids apparent d'une valeur égale au poids de l'eau déplacée. Si l'on se livre à cette expérience avec une barre de fer, on constate que, la poussée insuffisante pour la supporter, elle coule. En répétant l'expérience avec un morceau de fer de même poids, mais de volume nettement plus important, comme une coque de navire, on s'aperçoit qu'il déplace une plus grande quantité d'eau et qu'il s'enfonce, jusqu'au moment où ladite poussée pourra le soutenir. Il aura alors atteint son point de flottabilité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1531 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les bateaux à moteur (Sciences & Techniques)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit