NoCopy.net

BAUDELAIRE: Elévation.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< D'après VICTOR HUGO : Le Satyre (v. 709-726) ... VALÉRY: Les pas. >>
Partager

BAUDELAIRE: Elévation.

Littérature

Aperçu du corrigé : BAUDELAIRE: Elévation.



document rémunéré

Document transmis par : Alexandre48021


Publié le : 15/2/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

BAUDELAIRE: Elévation.
Zoom
  • Baudelaire : Charles Baudelaire (1821-1867). Écrivain français. Critique et traducteur littéraire, il est surtout connu pour son oeuvre poétique qui eut une grande influence (les Fleurs du mal, 1857).

Toute une série de poèmes des « Fleurs du Mal » est groupée sous le titre significatif de « Spleen et Idéal ». Ce qui s'y exprime, c'est le sentiment douloureux de la déchéance, du péché, de l'ennui... et un besoin impérieux de relèvement ou d'évasion. C'est à la recherche de l'Idéal qu'appartient le poème d'Elévation où Baudelaire, grâce à des symboles et à la musique de son vers, nous suggère ce que sont les joies supérieures de l'esprit, de la poésie, « loin des miasmes morbides » de la vie. (Lecture du texte).
 
  




 
 Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées, Des montagnes, des bois, des nuages, des mers, Par delà le soleil, par delà les éthers, Par delà les confins des sphères étoilées,
 
 Mon esprit, tu te meus avec agilité, Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde, Tu sillonnes gaîment l'immensité profonde Avec une indicible et mâle volupté.
 
 Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides, Va te purifier dans l'air supérieur, Et bois, comme une pure et divine liqueur, Le feu clair qui remplit les espaces limpides.
 
 Derrière les ennuis et les vastes chagrins Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse, Heureux celui qui peut, d'une aile vigoureuse, S'élancer vers les champs lumineux et sereins !
 
 Celui dont les pensers, comme des alouettes, Vers les cieux le matin prennent un libre essor, — Qui plane sur la vie et comprend sans effort Le langage des fleurs et des choses muettes !




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : BAUDELAIRE: Elévation. Corrigé de 1323 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "BAUDELAIRE: Elévation." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Cette existence lui pèse. Elle vampirise à la fois sa puissance vitale (« aile vigoureuse ») et sa force virile (« mâle volupté »). A l'inverse, les hautes sphères vers lesquelles il s'évade lui procurent un sentiment d'ivresse et de liberté, perceptible dans le rythme de la longue phrase qui compose les deux premières strophes. Cette phrase, comme la course de l'esprit dans l'univers du rêve poétique, semble ne pas devoir finir. C'est là une représentation de l'infini qui s'oppose à la finitude humaine, marquée par les « ennuis » e t les « chagrins » du quotidien. Dans le rêve poétique, l'homme est semblable à Jupiter sur Le mont Olympe, qui se nourrit de nectar et d'ambroisie, cette « divine liqueur » qui le conduit à la béatitude.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Derrière les ennuis et les vastes chagrins Qui chargent de leurs poids l'existence brumeuse (...), BAUDELAIRE, les Fleurs du mal, III, «Élévation».

Ajouté par webmaster

Derrière les ennuis et les vastes chagrins Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse, Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse S'élancer vers les champs lumineux et sereins (...), BAUDELAIRE, les Fleurs du mal, Spleen et idéal, «Élévation».

Ajouté par webmaster

Que l'opium (...) agisse vers la fin comme narcotique, cela est possible; mais ses premiers effets sont toujours de stimuler et d'exalter l'homme, cette élévation de l'esprit ne durant jamais moins de huit heures; de sorte que c'est la faute du mangeur d'opium, s'il ne règle pas sa médication de manière à faire tomber sur son sommeil naturel tout le poids de l'influence narcotique., BAUDELAIRE, les Paradis artificiels, «Mangeur d'opium », III.

Ajouté par webmaster

Dieu (...) parfait architecte et absolu formateur de tout ce qui est (...), BOSSUET, Élévation, III, 2.

Ajouté par webmaster

(...) cette élévation que le véritable humanisme inspire à tout homme bien né (...), STROWSKI, Montaigne, p. 36.

Ajouté par webmaster

(...) Dieu, malgré le péché et son énorme et infinie laideur, en tire le bien qu'il veut., BOSSUET, Élévation sur le mystère, XII, X.

Ajouté par webmaster

Le déluge lava le monde, le renouvela et fut l'image du baptême (...), BOSSUET, Élévation à Dieu sur tous les mystères de la religion chrétienne, VIII, 5.

Ajouté par webmaster

La première et la plus considérable source du sublime est une certaine élévation d'esprit qui nous fait penser heureusement les choses., BOILEAU, Longin, VI.

Ajouté par webmaster

Le Saint-Esprit qui sort du Père et du Fils, comme leur amour mutuel (...), BOSSUET, 5Ëe élévation à Dieu, IIËe semaine.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



BAUDELAIRE: Elévation.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature