NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les Parents Terribles de Jean COCTEAU (Résum ... Mangeclous d'Albert COHEN (Résumé & Analyse) >>


Partager

Belle du Seigneur d'Albert COHEN (Résumé & Analyse)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : Belle du Seigneur d'Albert COHEN (Résumé & Analyse)



document rémunéré

Document transmis par : valentin19052


Format: Document en format FLASH protégé

	Belle du Seigneur d'Albert COHEN (Résumé & Analyse)
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Belle du Seigneur d'Albert COHEN (Résumé & Analyse)




Belle du Seigneur contient nombre de références à la religion juive. Solal, représentant de sa race, est persécuté par l'antisémitisme hitlérien. On pourra consulter aussi, à ce propos, 0 vous, frères humains (1972) et surtout Le Livre de ma Mère (1954). Les cinq cousins de Solal font irruption dans la quatrième partie du roman. Belle du Seigneur s'inscrit dans un cycle qui comporte aussi : Solal (1930). le truculent Mangeclous (1938) et Les Valeureux (1969). Le récit impitoyable et exemplaire d'une passion : Ariane et Solal la connaîtront tout entière avant de se détruire inéluctablement par mal d'amour.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1869 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Belle du Seigneur d'Albert COHEN (Résumé & Analyse)" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • fornikatoor95-187708 (Hors-ligne), le 26/11/2012 à 26H22.
  • criscriscris (Hors-ligne), le 02/01/2011 à 02H20.
  • pauline28 (Hors-ligne), le 03/12/2010 à 03H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Des hommes habiles dans l'analyse et suffisamment aptes à faire un résumé peuvent être privés d'imagination., BAUDELAIRE, Oeuvres, t. II, p. 226.

    Ajouté par webmaster

    Jamais plus, son trousseau de clefs qui sonnaillaient au cordon du tablier et qui étaient sa décoration, son Ordre du Mérite domestique., Albert COHEN, le Livre de ma mère, p. 63.

    Ajouté par webmaster

    Frères humains, frères en misère et en superficialité, c'est du propre, notre amour filial., Albert COHEN, le Livre de ma mère, p. 94.

    Ajouté par webmaster

    .1 Le point de départ est la définition suivante, qui résume une analyse magistrale : le -jeu dans son aspect essentiel est une action libre, exécutée «comme si» et sentie comme située hors de la vie courante, mais qui cependant peut absorber complètement le joueur sans qu'il trouve en elle aucun intérêt ou en obtienne aucun profit (...), Roger CAILLOIS, l'Homme et le Sacré, p. 199.

    Ajouté par webmaster

    Il me fonçait dedans, avec la belle ardeur de ses vingt-cinq piges, comme un sourdingue., Albert SIMONIN, Touchez pas au grisbi, p. 38.

    Ajouté par webmaster

    Que la poésie résulte d'une analyse (...) Il est des circonstances qui maximisent la sensibilité et la volonté de l'analyse, parmi lesquelles est l'habitude de s'y livrer., VALÉRY, Cahiers, vol. 7, p. 82 (C.N.R.S., 1958).

    Ajouté par webmaster

    Toutefois, assuré de son résultat, le grand laissait son imagination folâtrer, extrapolant dans de futures arnaques divertissantes et nourricières, dont la plus élémentaire lui semblait devoir être une seconde livraison bidon à cet acheteur méfiant, avec braquage dès le début de l'analyse (...), Albert SIMONIN, Hotu soit qui mal y pense, p. 21 (1971).

    Ajouté par webmaster

    Etait-elle coupable, celle qui épanchait sa belle âme tout entière dans cette lettre que vous-même venez de livrer à la publicité des débats? Albert Le Roy, George Sand et ses amis

    Ajouté par webmaster

    .1 J'ai tenté lâchement de me débarrasser de ma dette, mais je ne l'ai pas acquittée. Dans les cauchemars de mes nuits, je me réveille en sueur, m'agenouille, crie à voix haute : «Seigneur! Seigneur! à qui devais-je? - Seigneur! à qui devais-je?» Je n'en sais rien, mais je devais. - Le devoir, Messieurs, c'est une chose horrible; moi, j'ai pris le parti d'en mourir., GIDE, le Prométhée mal enchaîné, -in Romans, Pl., p. 332.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo