NoCopy.net

Bergson et la politique

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson et l'art Bergson et le langage >>


Partager

Bergson et la politique

Philosophie

Aperçu du corrigé : Bergson et la politique



Publié le : 10/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

	Bergson et la politique
Zoom

Ce texte met en perspective les notions d'autorité et d'obéissance dans les relations sociales. Il pose la question de la légitimité du pouvoir légal.
 
 Il apparaît qu'un pouvoir central fondateur de la société est délégué à différentes personnes non naturellement autoritaires mais dont le rôle social les met en situation de commander.
 
 Ainsi nous devons nous demander pourquoi nous obéissons et pourquoi nous désobéissons ?



Le souvenir du fruit défendu est ce qu'il y a de plus ancien dans la mémoire de chacun de nous, comme dans celle de l'humanité. Nous nous en apercevrions si ce souvenir n'était recouvert par d'autres, auxquels nous préférons nous reporter. Que n'eût pas été notre enfance si l'on nous avait laissé faire ! Nous aurions volé de plaisirs en plaisirs. Mais voici qu'un obstacle surgissait, ni visible ni tangible : une interdiction. Pourquoi obéissons-nous ? La question ne se posait guère ; nous avions pris l'habitude d'écouter nos parents et nos maîtres. Toutefois nous sentions bien que c'était parce qu'ils étaient nos parents, parce qu'ils étaient nos maîtres. Donc, à nos yeux, leur autorité leur venait moins d'eux-mêmes que de leur situation par rapport à nous. Ils occupaient une certaine place : c'est de là que partait, avec une force de pénétration qu'il n'aurait pas eue s'il avait été lancé d'ailleurs, le commandement. En d'autres termes, parents et maîtres semblaient agir par délégation. Nous ne nous en rendions pas nettement compte, mais derrière nos parents et nos maîtres nous devinions quelque chose d'énorme ou plutôt d'indéfini, qui pesait sur nous de toute sa masse par leur intermédiaire. Nous dirions plus tard que c'est la société.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Bergson et la politique	Corrigé de 1556 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Bergson et la politique " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Bergson et la politique

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit