Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il espérer que la technique nous libère ... La réalité est-elle logique? >>
Partager

Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences

Philosophie

Aperçu du corrigé : Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences



Publié le : 24/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences
Zoom

En tout cas, dans un roman, on ne cherche pas la véracité des faits (VS la biographie), d'où très souvent ce temps du récit, l'imparfait. Même si cela ressemble à notre monde (action à Paris, en Provence...), on sait que ce n'est pas vrai.   III- Quand les frontières se brouillent               A- Biographie romancée L'auteur prend beaucoup de liberté avec son sujet. Il n'y a plus l'objectivité scientifique que devrait adopter le biographe dont le but = raconter la vie de. Ex : biographie de Sissi. La biographe prête à l'impératrice des sentiments. Mais aucune preuve formelle. Elle sort du cadre neutre que devrait avoir le biographe. Elle interprète (~ roman à l'eau de rose).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences	Corrigé de 991 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

CONDILLAC  RÉDIGE  LE  TRAITÉ  DES  ANIMAUX   POUR  MONTRER  QUE  LA  FACULTÉ  DE  SENTIR  EST  IDENTIQUE  CHEZ  LES  ANIMAUX  ET  CHEZ  LES HOMMES. IL  S'EN SUIT  QUE LES  BÊTES  ONT UNE  ÂME ET QUE  L'HOMME  SENT  SON ÂME  DANS ET PAR   SON CORPS. Tous les animaux possèdent un tronc avant et  un  tronc arrière. Ce  qui nous permet de dire que  toutes les   espèces   possèdent une tête ainsi qu’une forme plus ou moins développée de tronc  arrière : la queue. (Coccyx pour l’homme, nageoire dorsale  pour les êtres vivants marins).   Cette ressemblance prouve la théorie d’un ancêtre commun. Nous allons ainsi voir quelles sont les ressemblances physiques entre l’homme et l’animal. La composition morphologique de l’homme et de l’animal possède de nombreuses similitudes au  niveau osseux (squelette).

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

« L\'aspect proprement psychologique des Confessions est lié au fait qu\'elles ont pour auteur !\'écrivain de La Nouvelle Héloïse. L\'oeuvre de Rousseau se situe au carrefour où se recoupent la tradition piétiste et l\'évolution du roman moderne né en Angleterre avec Richardson et ses successeurs. Une série d\'oeuvres grandes et glorieuses réalise au cours du siècle la naturalisation du psychisme. L\'autobiographie, dans sa forme et sa structure, se présente comme un roman à la première personne ; et déjà les romans par lettres, de Paméla et Clarisse à la Julie, donnent la parole au sujet personnel, ou à plusieurs sujets, qui écrivent sur le mode du \" Je \". Romancier de génie, Rousseau sera un autobiographe génial, dont Les Confessions sont une lettre adressée à la postérité. Désormais l\'autobiographie tout autant que le roman seront des moyens pour la connaissance de l\'être humain.» Georges Gusdorf, De l\'autobiographie initiatique au genre littéraire. Revue d\'histoire littéraire de la France, 1975, p.994.

Ajouté par webmaster

Il y a des esprits analytiques comme il y a des esprits synthétiques : les uns plus attentifs, par nature, aux différences et aux oppositions; les autres, aux rapports et aux ressemblances; ceux-là plus impatients d'ordonner et de généraliser, ceux-ci plus soucieux de distinguer et de préciser., P. F. THOMAS, Cours de philosophie, 8Ëe éd., p. 363.

Ajouté par webmaster

Il y a des esprits analytiques comme il y a des esprits synthétiques : les uns plus attentifs, par nature, aux différences et aux oppositions; les autres, aux rapports et aux ressemblances; ceux-là plus impatients d'ordonner et de généraliser, ceux-ci plus soucieux de distinguer et de préciser., P.-F. THOMAS, Cours de philosophie, 8Ëe éd., p. 363.

Ajouté par webmaster

Il me citait le sujet de dissertation dont s'amusaient traditionnellement les normaliens : «Différence entre la notion de concept et le concept de notion». Il en avait inventé d'autres (...) L'âme et le corps : ressemblances, différences, avantages et inconvénients., S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, p. 312.

Ajouté par webmaster

(...) des enfants, à l'âge où ils généralisent à outrance, ont plus de peine à dégager les ressemblances entre deux objets (comme une mouche et une abeille) que leurs différences, la prise de conscience renversant ainsi l'ordre du travail effectif et procédant de la périphérie (désadaptations de l'action) au centre (mécanisme intime) et non pas l'inverse., J. PIAGET, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 139.

Ajouté par webmaster

(...) les êtres humains se divisent en quatre groupes -(sanguins)... Il existe environ trente sous-groupes, dont l'influence réciproque est moins marquée. Dans la transfusion, cette influence est négligeable mais elle est indicative de l'existence de ressemblances et de différences entre des groupes plus restreints., CARREL, l'Homme, cet inconnu, p. 288.

Ajouté par webmaster

(...) presque tous les nomenclateurs n'ont employé qu'une partie, comme les dents, les ongles ou ergots, pour ranger les animaux, les feuilles ou les fleurs, pour distribuer les plantes, au lieu de se servir de toutes les parties, et de chercher les différences ou les ressemblances dans l'individu tout entier (...), BUFFON, Hist. nat., Premier Discours.

Ajouté par webmaster

L'intelligence est donc avant tout une machine à fabriquer des systèmes d'abstraction : non pas seulement des concepts par identification des ressemblances et différenciation des différences, mais un univers de concepts qui s'opposent, se limitent et se complètent (...) non pas seulement des nombres ou des figures, mais l'univers mathématique., Henri DELACROIX, les Grandes Formes de la vie mentale, XIII, Nature de l'intelligence.

Ajouté par webmaster

.1 Je ne vois pas en vérité pourquoi le -roman philosophique ne serait pas admis à côté du -roman psychologique, ou du -roman sentimental, ou du -roman réaliste, ou du -roman-roman, comme on a dit de nos jours., Gustave LANSON, -in Revue universitaire, I, p. 178 (1899), -in D.D.L., II, 15.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Biographie autobiographie roman: ressemblances et différences

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo