Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien).

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Biographie de LÉVI-STRAUSS (Claude). Biographie de LEWES (Georges-Henry). >>
Partager

Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien).

Biographie

Aperçu du corrigé : Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien).



Publié le : 6/1/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

	Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien).
Zoom

 

Né et mort à Paris (1857-1939). Agrégé de philosophie (1879) et docteur ès lettres (1884), il devint professeur à la Sorbonne en 1908 et fut élu en 1917 à l'Académie des Sciences morales et politiques. Disciple de Durkheim, il sépare la morale de la métaphysique comme de la biologie et la considère comme une branche de la sociologie, sans toutefois lui nier son caractère normatif. Il étudia la mentalité primitive de l'espèce humaine. Dans cette mentalité le naturel et le surnaturel sont étroitement liés, le naturel étant l' « occasion » par laquelle le surnaturel manifeste sa présence : « occasionalisme mystique ». Cette mentalité mystique se retrouve d'ailleurs même chez les hommes « civilisés».

Oeuvres principales : La morale et la science des moeurs (1903), Les fonctions mentales dans les sociétés inférieures (1910), La mentalité primitive (1922), La mythologie primitive (1935), Carnets (1947).

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien). Corrigé de 140 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien)." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Pour le primitif, le fait naturel est une " occasion " par où se révèle une influence mystique. C'est ce que Lévy-Bruhl appelle un " occasionnalisme mystique ". Il y a donc un va-et-vient perpétuel du monde de l'expérience au monde du mythe.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

LÉVY-BRUHL (Lucien). Sociologue français (1857-1939). Il a d'abord opposé la mentalité rationnelle à une prétendue mentalité primitive ; mais, en partie en raison des critiques faites par Bergson, il a admis un fond commun chez tous les êtres humains. 

Citations

(...) chez les Toradja's des Célèbes, «la lycanthropie» vient des dieux; elle ne s'apprend pas. On est loup-garou de naissance, ou on le devient par contagion. Un enfant le devient en mangeant les restes du riz de son père., L. LÉVY-BRUHL, Trad. de A.C. KRUYT, -in l'âme primitive, p. 197-198.

Ajouté par webmaster

Un fait historique ne peut recevoir cette qualification que s'il a exercé quelque influence, il n'entre dans l'histoire que lorsqu'il est connu et dans la mesure où il est connu (...), H. LÉVY-BRUHL, Revue de synthèse, 1934.

Ajouté par webmaster

Cette identité est admise par l'école comme un postulat ou pour mieux dire, comme un axiome. Elle n'a pas besoin d'être démontrée (...) C'est un principe (...) trop évident pour qu'on se soit jamais arrêté à le considérer., LÉVY-BRUHL, les Fonctions mentales dans les sociétés inférieures, p. 7, -in LALANDE, Voc. de la philosophie, art. -Axiome.

Ajouté par webmaster

Or, on aperçoit d'emblée que si le structuralisme est plus adéquat aux faits que les deux autres positions, celles de Frazer et de Lévy-Bruhl (...) ce n'est nullement parce qu'il se borne à copier les données d'observation : c'est au contraire parce qu'il intègre les faits et des systèmes algébrico-logiques qui en épousent les contours sans les déformer tout en les rendant assimilables selon des modes généraux d'explication., J. PIAGET, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 58.

Ajouté par webmaster

(...) Lucien était sous-lieutenant au 27Ëe régiment de lanciers, lequel a des passe-poils amarante (...) «Dois-je regretter le 9Ëe, où il y avait aussi une place vacante? se disait Lucien (...) Le 9Ëe a des passe-poils jaune jonquille... cela est plus gai (...)», STENDHAL, Lucien Leuwen, I, II.

Ajouté par webmaster

.1 Je déteste ces horreurs, j'abhorre et je méprise les hommes qui ont pu se les permettre, s'écria Lucien (...), STENDHAL, Lucien Leuwen, XIV, -in Romans, Pl., p. 1104.

Ajouté par webmaster

Bientôt madame Grandet perdit la boule -(de billard) mais Lucien avait fait de tels progrès dans son esprit qu'elle jugea à propos de lui adresser une petite dissertation géométrique et profonde sur les angles que forment les billes d'ivoire en frappant les bandes du billard (...) Lucien invoqua des expériences. On mesura des distances sur le billard., STENDHAL, Lucien Leuwen, XLVIII, Pl., p. 1171.

Ajouté par webmaster

Je venais, dit Lucien, vous prier de la part de Coralie. à souper d'aujourd'hui en huit, dit Lucien en continuant., BALZAC, Illusions perdues, Pl., t. IV, p. 757.

Ajouté par webmaster

Enfin, Lucien s'aperçut qu'après l'avoir suffisamment dulcifié par les compliments les plus flatteurs et les mieux faits, le comte l'accablait de questions., STENDHAL, Lucien Leuwen, éd. L. de Poche, p. 150.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Biographie de LÉVY-BRUHL (Lucien).

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo