Le bonheur comme vertu du juste milieu

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le bonheur ne réside pas dans une vie vouée a ... Bonheur comme dignité >>


Partager

Le bonheur comme vertu du juste milieu

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le bonheur comme vertu du juste milieu



Publié le : 20/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le bonheur comme vertu du juste milieu
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le bonheur comme vertu du juste milieu




d) Vertus cardinales : la sagesse, le courage, la tempérance et la justice, que les morales antiques considèrent comme la condition de possibilité de la vie heureuse. Pour Aristote, le bonheur est la fin suprême au-delà de laquelle on ne saurait penser d'autres fins. Il réside dans l'activité raisonnable et maîtrisée qui prend comme fin l'accomplissement plénier de soi-même en accord avec la vertu. La plupart des hommes, ne pouvant atteindre ainsi dans la vie contemplative le souverain bien, doivent agir selon la vertu de prudence, en évitant les deux extrêmes de la démesure et de l'inertie. Il s'agit donc de discerner dans chaque situation où est le juste milieu (médiété) de manière à combiner harmonieusement le souhaitable et le possible. Le juste milieu doit se rechercher aussi bien pour les états affectifs ou passions (ainsi le courage est le juste milieu de la témérité et de la peur) que pour les actions (ainsi la libéralité est le juste milieu de la prodigalité et de la parcimonie). Une telle sagesse pratique unit étroitement l'aspiration au bonheur et la vertu. " Le bonheur ne consiste pas dans l'amusement ; il serait absurde que l'amusement fût le but de la vie ; il serait absurde de travailler durant toute sa vie et de souffrir rien qu'en vue de s'amuser. On peut dire, en effet, de toutes les choses du monde, qu'on ne les désire jamais que pour une autre chose, excepté toutefois le bonheur ; car c'est lui qui est le but. Mais s'appliquer et se donner de la peine, encore une fois, uniquement pour arriver à s'amuser, cela paraît aussi par trop insensé et par trop puéril.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le bonheur comme vertu du juste milieu Corrigé de 1976 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le bonheur comme vertu du juste milieu" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • coura (Hors-ligne), le 22/04/2012 é 22H18.
  • (Hors-ligne), le 13/04/2011 é 13H20.
  • Marco38269 (Hors-ligne), le 05/10/2009 é 05H18.
  • Camille13110 (Hors-ligne), le 19/01/2009 é 19H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le bonheur comme vertu du juste milieu

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit