NoCopy.net

Le bonheur est-il le souverain bien ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que dois-je faire ? Le bonheur est-il une utopie, un idéal inacce ... >>


Partager

Le bonheur est-il le souverain bien ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le bonheur est-il le souverain bien ?



Publié le : 9/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le bonheur est-il le souverain bien ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le bonheur est-il le souverain bien ?




  Faire du bonheur le souverain bien a des conséquences sur la primauté de ce bien, de suprême il devient médiocre. « Les épicuriens avaient admis, il est vrai, pour principe suprême des moeurs un principe entièrement faux, celui du bonheur,et substitué comme loi une maxime du choix arbitraire, d'après l'inclination de chacun ; mais ils se montrèrent assez conséquents, en abaissant leur souverain Bien d'autant, c'est-à-dire proportionnellement au niveau peu élevé de leur principe, et en espérant point de plus grand bonheur que celui que peut procurer la prudence humaine (dont relève aussi la tempérance et la modération des inclinations), bonheur qui, comme on sait, se révèle forcément assez mesquin, et très différent selon les circonstances. » KANT, Critique de la raison pratique.   2.3 De l'indétermination du bonheur.   « Pour l'idée du bonheur du tout absolu, un maximum de bien-être dans mon état présent et dans toute ma condition future, est nécessaire. Or il est impossible qu'un être fini, si perspicace et en même temps si puissant qu'on le suppose, se fasse un concept déterminé de ce qu'il veut véritablement. » Kant, dans ce passage des Fondement de la métaphysique des moeurs, souligne la difficulté qu'il y aurait à donner une définition unique du bonheur. Sa relativité est un obstacle à son identification au bien suprême.   « Pour l'idée du bonheur un tout absolu, un maximum de bien-être dans mon état présent et dans toute ma condition future, est nécessaire.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le bonheur est-il le souverain bien ? Corrigé de 3672 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le bonheur est-il le souverain bien ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • IanKajon-230508 (Hors-ligne), le 10/02/2014 é 10H14.
  • shrekounette (Hors-ligne), le 28/03/2012 é 28H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Le bonheur est-il le souverain bien ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit