LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Chacun a-t-il le droit de penser ce qu'il ve ... Changer est ce devenir quelqu'un d'autre ? >>


Partager

Changer d'avis est-ce faire acte de liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Changer d'avis est-ce faire acte de liberté ?



Publié le : 8/8/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Changer d'avis est-ce faire acte de liberté 	?
Zoom

La première démarche consiste à se demander quels sont les termes qui sont mis en opposition dans cette question.
 Ici, il s'agit évidemment d' « avis » (et même « changer d'avis ») et « liberté »
 Alors pourquoi opposer ces deux mots ?
 Peut-être pour mettre en avant l'ambiguïté que soulève l'idée d'opinion qui, comme on le sait, est une ennemie farouche de la philosophie. Et l'expression « changer d'avis »met précisément en avant l'aspect changeant, versatile, de l'opinion qui ne peut s'ériger comme véritable connaissance.
 Alors, si l'on s'accorde assez aisément à penser que l'opinion s'oppose à la vérité, pourquoi la confronter à la liberté ?
 La deuxième question qu'il faut se poser concerne donc la définition même de la liberté et ce, dans son rapport à l'opinion. Etre libre, n'est ce pas avoir une certaine constance dans les choix que l'on fait ? Il faut ici penser à l'expression : « avoir le courage de ses opinions » qui insiste sur le fait qu'exposer son avis comporte parfois des dangers qu'il faut savoir surmonter et assumer, c'est à dire rester constant, ce qui est précisément gage de liberté.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1569 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Changer d'avis est-ce faire acte de liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • MisterGraybox-256998 (Hors-ligne), le 21/03/2015 à 21H19.
  • hacker67-228975 (Hors-ligne), le 26/01/2014 à 26H16.
  • Daniel29140 (Hors-ligne), le 08/03/2011 à 08H10.
  • I CraacKerZ (Hors-ligne), le 26/11/2010 à 26H05.
  • lucho08 (Hors-ligne), le 28/10/2010 à 28H00.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    La première démarche consiste à se demander quels sont les termes qui sont mis en opposition dans cette question.
    Ici, il s’agit évidemment d’ « avis » (et même « changer d’avis ») et « liberté »
    Alors pourquoi opposer ces deux mots ?
    Peut-être pour mettre en avant l’ambiguïté que soulève l’idée d’opinion qui, comme on le sait, est une ennemie farouche de la philosophie. Et l’expression « changer d’avis »met précisément en avant l’aspect changeant, versatile, de l’opinion qui ne peut s’ériger comme véritable connaissance.
    Alors, si l’on s’accorde assez aisément à penser que l’opinion s’oppose à la vérité, pourquoi la confronter à la liberté ?
    La deuxième question qu’il faut se poser concerne donc la définition même de la liberté et ce, dans son rapport à l’opinion. Etre libre, n’est ce pas avoir une certaine constance dans les choix que l’on fait ? Il faut ici penser à l’expression : « avoir le courage de ses opinions » qui insiste sur le fait qu’exposer son avis comporte parfois des dangers qu’il faut savoir surmonter et assumer, c’est à dire rester constant, ce qui est précisément gage de liberté.

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Les prophètes n'ont jamais manqué, qui lui ont -(au révolutionnaire) annoncé qu'il était libre : et c'était chaque fois pour le duper. La liberté stoïcienne, la liberté chrétienne, la liberté bergsonienne, n'ont fait que consolider ses chaînes en les lui cachant. Elles se réduisaient toutes à une certaine liberté -intérieure que l'homme pourrait conserver en n'importe quelle situation. Cette liberté intérieure est une pure mystification idéaliste : on se garde bien de la présenter comme la condition nécessaire de l'-acte. En vérité elle est pure jouissance d'elle-même. Si Épictète, dans les chaînes ne se révolte pas, c'est qu'il se sent libre, c'est qu'il jouit de sa liberté. Dès lors, un état en vaut un autre (...) pourquoi vouloir changer? Dans le fond, cette liberté se réduit à une affirmation plus ou moins claire de l'autonomie de la pensée (...), SARTRE, Situations III, p. 196-197.

    Ajouté par webmaster

    Les experts dresseront un seul rapport; ils ne formeront qu'un seul avis à la pluralité des voix. Ils indiqueront néanmoins, en cas d'avis différents, les motifs des divers avis, sans faire connaître quel a été l'avis personnel de chacun d'eux., Code de procédure civile, art. 318.

    Ajouté par webmaster

    .1 Il s'est dit : une action gratuite, comment faire? Et comprenez qu'il ne faut pas entendre par là une action qui ne se rapporte à rien, car sans cela... Non, mais gratuit : un acte qui n'est motivé par rien. Comprenez-vous? intérêt, passion, rien. L'acte désintéressé, né de soi; l'acte aussi sans but, donc sans maître. L'acte libre; l'Acte autochtone?, GIDE, le Prométhée mal enchaîné, I, -in Romans, Pl., p. 305.

    Ajouté par webmaster

    J'aurais fait changer d'avis à Lucile., MARIVAUX, les Serments indiscrets, III, 5.

    Ajouté par webmaster

    .1 C'est une question de propreté : il faut changer d'avis comme de chemise., J. RENARD, Journal, 17 oct. 1902, p. 533.

    Ajouté par webmaster

    .2 C'est une question de propreté : il faut changer d'avis comme de chemise., J. RENARD, Journal, 17 oct. 1902.

    Ajouté par webmaster

    Montesquieu, De l'esprit des lois, I, Garnier Flammarion, page 292. "Il faut se mettre dans l'esprit ce que c'est que l'indépendance et ce que c'est que la liberté. La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent: et, si un citoyen pouvait faire ce qu'elles défendent, il n'aurait plus de liberté, parce que les autres auraient tout de même ce pouvoir."

    Ajouté par webmaster

    LA LIBERTÉ ET LA CONSCIENCE "On appelle liberté le rapport du moi concret à l'acte qu'il accomplit. Ce rapport est indéfinissable, précisément parce que nous sommes libres." Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience, 1889.

    Ajouté par webmaster

    « Acte "illocutoire" : il s'agit d'un acte effectué en disant quelque chose, par opposition à l'acte de dire quelque chose. » John L. Austin, Quand dire, c'est faire, 1962.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo