Charles Baudelaire: «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des Petits Poèmes en Prose

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alcools, « La chanson du Mal-Aimé », strophes ... Commentaire: Cinq Semaines En Ballon Chapitre ... >>
Partager

Charles Baudelaire: «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des Petits Poèmes en Prose

Echange

Aperçu du corrigé : Charles Baudelaire: «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des Petits Poèmes en Prose



Document transmis par : aziz16697


Publié le : 12/9/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

Charles Baudelaire: «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des Petits Poèmes en Prose
Zoom

 

Le texte à étudier est celui de Charles Baudelaire «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des petits poèmes en prose publié en 1862. Charles Pierre Baudelaire est un poète français né à Paris le 9 avril 1821 et mort le 31 aout 1867. Il est l'un des poètes les plus célèbres du 19eme siècle en incluant la modernité comme motif poétique, il a rompu avec l'esthétique classique; il est aussi celui qui a popularisé le poème en prose. « Un hémisphère dans une chevelure », poème en prose qui fait écho à « La chevelure », poème en vers tiré des Fleurs du Mal (1857). Les thèmes principaux du poème sont la sensualité, le rêve, le voyage et l'exotisme. Peut on nous faire voyager dans un poème en prose en mettant en avant une sensualité certaine ? Pour répondre à cette problématique, nous étudirons premièrement de la particularité du poème en prose , deuxièmement nous parlerons de la célébration sensuelle de la femme et pour finir nous verrons le voyage immobile fait par Baudelaire.

Pour commencer, parlons du poème en prose. Le poème en prose bouleverse l'histoire de la poésie car elle rompt les traditions du 19ème siècle. Ce genre apparaît comme un genre littéraire paradoxal puisque son nom associe deux termes qui s'opposent , « poème » supposant les idées de forme et de contrainte , et « prose » suggérant celles de liberté et de naturel. Le poème en prose fondé sur la liberté et la diversité devient un genre incontournable dans les décennies suivante le texte en prose se présente comme un texte sans rimes, ni vers, il peut y avoir des strophes ou être de manière continue sans alinéa. Mais comme tous les poèmes, il est défini par un titre et comporte un début et une chute.
Ensuite nous constatons que le poème est construit de 7 paragraphes. Le premier et le dernier sont semblable à travers la répétition des mêmes termes et le parallélisme de leur construction : Impératif + verbes + adverbes + lexique de la chevelure, ils correspondent l 'un comme l'autre à une imploration, à une demande faite à l'être aimé. Les 5 paragraphes intérieurs mettent en valeur tout ce que le poète découvre dans la chevelure «  si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! Tout ce que je sens ! Tout ce que j'entends dans ta chevelure ! » . nous trouvons également dans les strophes 4,5,6 une anaphore «  Dans » et un parallélisme formé par un groupe nominal complément circonstanciel de lieu suivi de la construction «  je » + verbe + COD. Dans ce poème il y a aussi beaucoup de paronomase, car grâce a sa structure fluide mais organisée à laquelle s'associent des effets de rythme et de musicalité, ce texte apparaît bien comme un...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Charles Baudelaire: «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des Petits Poèmes en Prose" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Ces rêves, passent ainsi de la chevelure qui est l’élément déclencheur. Le poème accumule les métaphores sans que le poète y participe activement. Il semble dès lors plus qu’un témoin, la chevelure occupant la place centrale du poème et de l’action. Par le biais de gradation les cheveux sont comparés d’abord à « l'eau d'une source » (v.2-3) qui une comparaison explicite, puis l'on passe à l'image de « mer » (v. 9), et d’ « océan » (v. 13). La métaphore de l'océan s'explique par la volonté du poète d'imprimer un mouvement dans son texte, comme le montre par exemple l'expression « le roulis imperceptible du port » (v.19). Les cheveux sont aussi implicitement comparés à un jeune oiseau le recours à cette phrase « les rivages duvetés de ta chevelure » (v.23) nous le prouve.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Un grand apaisement se fait dans les pauvres esprits fatigués du labeur de la journée. Charles Baudelaire, Petits Poèmes en prose (Le Spleen de Paris),

Ajouté par webmaster

Une splendeur sulfureuse émanait de ces trois personnages, qui se détachaient ainsi du fond opaque de la nuit. Charles Baudelaire, Petits Poèmes en prose

Ajouté par webmaster

Il y avait sans doute chez lui, relativement à moi, un désir analogue, car il me fit, en passant, un clignement d'oeil significatif auquel je me hâtai d'obéir. Charles Baudelaire, Petits Poèmes en prose (Le Spleen de Paris)

Ajouté par webmaster

Et tu seras aimée de mes amants, courtisée par mes courtisans. Tu seras la reine des hommes aux yeux verts, dont j'ai serré aussi la gorge dans mes caresses nocturnes (...), BAUDELAIRE, Petits poèmes en prose, «Les bienfaits de la lune», 1867, p. 179, -in T.L.F.

Ajouté par webmaster

Vers la fin de sa vie, il a fait quelques courts poèmes en prose, mais en prose rhythmée, travaillée et polie comme la poésie la plus condensée (...), Th. GAUTIER, Portraits contemporains, Baudelaire.

Ajouté par webmaster

Le poids de son énorme chevelure presque bleue tire en arrière sa tête délicate (...), BAUDELAIRE, le Spleen de Paris, XXV.

Ajouté par webmaster

Vauvenargues dit que dans les jardins publics il est des allées hantées principalement par l'ambition déçue, par les inventeurs malheureux, par les gloires avortées, par les coeurs brisés, par toutes ces âmes tumultueuses et fermées, en qui grondent encore les derniers soupirs d'un orage, et qui reculent loin du regard insolent des joyeux et des oisifs. Ces retraites ombreuses sont les rendez-vous des éclopés de la vie., BAUDELAIRE, Petits poèmes en prose, «Les veuves», 1867, p. 63, -in T.L.F.

Ajouté par webmaster

Un poème, -poiêma, est donc ce qui est fait et qui par conséquent n'est plus à faire, c'est-à-dire une composition dont l'expression soit si absolue, si parfaite et si définitive qu'on n'y puisse faire aucun changement(...) Ceci tranche une question bien souvent controversée : Peut-il y avoir des poèmes en prose? Non, il ne peut pas y en avoir, malgré le -Télémaque de Fénelon, les admirables -Poèmes en prose de Baudelaire et le -Gaspard de la Nuit d'A. Bertrand; car il est impossible d'imaginer une prose, si parfaite soit-elle, à laquelle on ne puisse avec un effort surhumain rien ajouter ou rien retrancher., Th. DE BANVILLE, Petit traité de poésie franç., Introduction.

Ajouté par webmaster

.1 J'ai été plus sensible que tout autre à l'énervante sottise, à l'irritante médiocrité des femmes., BAUDELAIRE, Poèmes en prose, Pl., p. 191 (1867).

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Charles Baudelaire: «  un hémisphère dans une chevelure » tiré des Petits Poèmes en Prose

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo