NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on vouloir l'impossible ? La question "qui suis-je ?" admet-elle une ré ... >>


Partager

Décide-t-on de devenir quelqu'un ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Décide-t-on de devenir quelqu'un ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Décide-t-on de devenir quelqu'un ?
Zoom

 

Vouloir devenir quelqu'un, c'est déjà être un individu volontaire, ce qui n'est pas rien. Mais, la volonté ne suffit pas, car l'essentiel est de devenir soi-même, sans mimétisme ou opposition aliénant. La volonté doit être éclairée par une raison lucide.

 



Le sens du sujet est donc le suivant : prend-on la résolution et le parti de commencer à être (ce qu'on n'était pas auparavant), à savoir une personne se choisissant à travers ses multiples virtualités, un sujet (moral) et un être humain dans toute sa dimension irréductible ?

* Le problème découle de la question elle-même qui, par certains côtés, revêt une signification paradoxale. En effet, la question suppose que le « quelqu'un « n'est pas donné, n'existe pas initialement. Dès lors, le problème est le suivant : est-ce bien par un choix libre que l'être humain se construit et s'engendre ou bien rencontre-t-il sur sa route une épaisseur et une opacité rendant impossible cette libre construction? A. Thèse : on décide de devenir un sujet et une personne. Dans l'idée de « décider de devenir quelqu'un «, il y a tout d'abord la notion d'une rupture brusque, d'un passage soudain par lequel on émerge d'un certain type d'être vers un sujet porteur de nouvelles valeurs et de nouvelles normes. En un acte (nouveau) émerge brusquement un « nouvel homme «, étranger à ce qu'il fut, autre. Cette idée d'une rupture brusque par laquelle on parvient à un être autre est encore accentuée par le terme « devenir « (qui souligne l'idée d'un passage vers autre chose). Dans ce verbe « devenir «, nous trouvons la notion d'une mutation, d'un changement et nous dirons même, d'une conversion.


  • A. Thèse.

 On décide de devenir un sujet et une personne. On répondra de manière affirmative à la question posée, en s'appuyant éventuellement sur les analyses de Platon (mythe d'Er).

  • B. Antithèse.

 La construction du sujet semble néanmoins nous échapper sous certains aspects. Un donné, indépendant de notre libre choix, paraît, en effet, constitutif de nous-mêmes.

  • C. Synthèse.

 Les données « empiriques «, reflet d'un choix profond.
 En conclusion, nous répondrons que l'être humain s'engendre par un choix libre et se forge (réponse au problème posé).



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3381 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Décide-t-on de devenir quelqu'un ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • MM73-236795 (Hors-ligne), le 21/04/2014 é 21H11.
  • Cmls (Hors-ligne), le 09/10/2011 é 09H18.
  • introuvable (Hors-ligne), le 03/10/2011 é 03H19.
  • titien (Hors-ligne), le 12/05/2011 é 12H19.
  • vu0hoang13606 (Hors-ligne), le 24/11/2008 é 24H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit